Tech

L'INA ouvre ses archives sur Internet : plus de 10.000 heures de programme

ActualitéClassé sous :Internet , INA , archive

-

A partir d'aujourd'hui, l'Institut National de l'Audiovisuel ouvre grand ses portes aux internautes. Ainsi, ce sont 100.000 émissions et 10.000 heures de programme qui ont été mises en ligne par l'INA sur son site. Si on ajoute à cela que 80 % des documents sont consultables gratuitement, l'arrivée de ces archives sur la Toile est une petite révolution !

Les archives de l'INA ouvrent leurs portes sur la Toile

Des événements sportifs mémorables, des moments télévisuels inoubliables, des entretiens radiophoniques croustillants, des débats politiques célèbres, les journaux télévisés de votre enfance, les séries qui ont bercé votre jeunesse... On se promène sur le site de l'INA comme on voyagerait dans le temps et dans l'histoire des médias français. Et, avec le haut débit, c'est un pur régal... Archive du jour (Défilé de maillots de bain à la piscine Molitor : Première présentation du bikini), événement (Les grands entretiens de Bernard Pivot : Michel Tournier), portrait du mois (Serge Gainsbourg), visite guidé : l'ergonomie du site est très agréable et accueillante.

La fenêtre sur cette encyclopédie, l'entrée sur cette mine du savoir, s'est ouverte aujourd'hui sur le site www.ina.fr/. Ce sont d'ores et déjà 100.000 émissions de télé et de radio qui sont en lignes, 10.000 heures de programmes, 5.000 heures de journaux télévisés issus des trente dernières année qui se trouvent à la portée d'un clic. Ces documents entre lesquels vous pouvez voguer ont demandé 5 ans de numérisation, un travail de fourmi accompli par une équipe de dix employés et qui engloutira sur quinze ans 180 millions d'euros.

80 % de ces archives sont consultables gratuitement. Les autres documents restent naturellement soumis au droit d'auteur : ils peuvent être loués ou achetés, moyennant le reversement de quelques euros (entre 1 et 3 euros pour une location, et entre 1 et 12 euros pour un achat).

Alors n'attendez pas une seconde ! Rendez visite au site de l'INA et plongez dans les archives des médias français en faisant une recherche thématique, par mot clé ou par type de programmes. Mais, tout compte fait, prévoyez avant tout d'avoir plusieurs heures à votre disposition, car une fois immergé, il est difficile de regagner la terre ferme. Bon voyage !