Le célèbre astérisme du Grand Chariot, très connu également sous le surnom de Grande Casserole, se compose des sept étoiles (huit si vous regardez bien) les plus brillantes de la légendaire Grande Ourse (Ursa Major), l’une des plus grandes constellations du ciel boréal. © vchal, Shutterstock

Sciences

Quelles sont les cinq plus grandes constellations ?

Question/RéponseClassé sous :Astronomie , Constellation , constellations

Laquelle des 88 constellations répertoriées est la plus grande ? Voici les plus remarquables visibles dans les ciels boréal et austral.

Les 88 constellations ratifiées en 1930 par l'Union astronomique internationale (UAI) ne se partagent pas le ciel en parties égales. Parmi toutes ces figures dessinées avec les étoiles les plus remarquables, quelques-unes se distinguent par la place qu'elles occupent dans la voûte céleste. Pour les départager, nous tiendrons compte des limites qui leur ont été assignées dans le découpage cartographique.

La Grande Ourse, plus grande constellation du ciel boréal

Dans le ciel boréal, on peut citer en premier lieu la Grande Ourse (Ursa Major). Constellation circumpolaire aux latitudes moyennes (visible toute l'année et à toutes heures de la nuit car proche de l'étoile polaire qui marque actuellement le pôle nord céleste), on la connaît surtout pour l'astérisme qu'elle compose avec ses sept étoiles les plus brillantes qui la rendent facile à repérer et lui ont valu le surnom de Grande Casserole. Depuis l'Antiquité, on la désigne aussi comme Grand Chariot. Toutefois l'Ourse (Callisto dans la mythologie) est beaucoup plus étendue que l'astérisme.

Le Dragon et la Vierge

Également circumpolaire, le Dragon (Draco) est un géant remarquable qui serpente entre les deux ourses.

Installée sur l'écliptique, à cheval sur les deux hémisphères célestes, la Vierge (Virgo) est aussi très étendue : elle accueille les asteres planetes (littéralement « astres vagabonds ») qui lui passent devant durant de longues périodes. Il faut par exemple quelque 40 jours au Soleil pour la traverser.

Dans la même région du ciel, citons également Pégase (Pegasus), Hercule (Hercules), le Serpent et le Serpentaire (Ophiuchus) et bien sûr la Baleine (Cetus), très grande aussi.

L'Hydre et Éridan, les plus grandes constellations du ciel austral

Appartenant au ciel austral, mais visible sous nos latitudes, l'Hydre (Hydra) est assurément la plus longue de toutes (plus de 1.300 degrés carrés). Il lui faut plus de 6 heures pour se lever ! Ses « frontières » sont en contact avec pas moins de 13 constellations, soit deux fois plus que la Grande Ourse.

De dimensions presque aussi impressionnantes, citons Éridan (Eridanus), un long fleuve qui se déroule sous les pieds d'Orion et associé au Nil par Aratus, cité par Eratosthène ; neuf constellations sont en contact avec lui.