Sciences

Coalescence

DéfinitionClassé sous :physique , biologie , coalescence
Les gouttes de pluie se forment par coalescence. © José Manuel Suárez, Wikipédia, CC by 2.0

Le terme de coalescence vient du latin coalescere qui signifie s'unir et croître avec. Il est employé dans différentes disciplines scientifiques.

La coalescence en biologie

Pour les spécialistes du vivant, la coalescence désigne la réunion, normale ou pathologique, de tissus voisins. Il peut s'agir de deux organes végétaux différents comme un pétale et une étamine. Il peut aussi s'agir des deux lèvres d'une plaie simple en voie de cicatrisation.

La coalescence en physique

Pour les spécialistes des sciences de la matière, l'idée est un peu la même. La coalescence se définit selon eux par un phénomène selon lequel deux substances identiques - généralement des fluides - mais dispersées ont tendance à se rapprocher pour s'unir. La coalescence est alors le résultat de cette tendance qu'a la matière à minimiser ses dépenses d’énergie et donc à réduire sa surface.

C'est ce phénomène de coalescence qui, par exemple, préside à la formation des gouttes de pluie ou pousse deux gouttes de mercure en contact à se rassembler subitement en une seule.

À voir aussi :