Sciences

En bref : recrutement de nouveaux astronautes à l’ESA

ActualitéClassé sous :Astronautique , astronaute , spationaute

Des astronautes européens travaillant désormais dans le laboratoire Columbus à bord de la Station spatiale internationale (ISS) et le nouveau véhicule ravitailleur ATV de l'Esa ayant fait sa première livraison à l'ISS, les activités européennes de vols habités sont entrées dans une ère nouvelle. Le temps est venu pour l'Esa de rechercher de nouveaux talents afin d'étoffer son corps d'astronautes en vue des futures missions avec équipage à destination de l'ISS, de la Lune et au-delà.

André Kuipers et Frank de Winne en entraînement. Crédits Esa

C'est en 1978 que l'Agence spatiale européenne est entrée dans les annales des vols habités en procédant à son premier recrutement d'astronautes, qui a abouti en 1983 à la première mission Spacelab. Depuis, la préparation du projet de laboratoire Columbus de l'Esa a donné lieu à l'organisation d'une deuxième sélection d'astronautes, en 1992. 

L'Esa prépare les équipes qui prendront part aux missions habitées du 21e siècle. Le système solaire est la prochaine étape de ces missions d'exploration. Les grandes puissances industrielles posent des jalons en préparation de cette vaste entreprise. Disposer d'un corps d'astronautes opérationnel est une condition stratégique indispensable pour que l'Europe puisse prendre part à ce projet.

« L'Europe a un long passé dans le domaine de l'exploration, qui remonte à Christophe Colomb et bien avant, rappelle Daniel Sacotte, directeur Vols habités, Microgravité et Exploration à l'Esa. Il est logique qu'après avoir exploré la Terre, l'homme se tourne vers l'espace - il faut donc une nouvelle génération d'explorateurs qui suive les traces de cet illustre prédécesseur et parte à la découverte de nouveaux mondes. Je me réjouis à l'idée que le Corps des Astronautes européens accueillera début 2009 les nouvelles recrues hommes et femmes auxquelles seront confiées les missions vers l'ISS et vers des destinations plus lointaines. »

Pour pouvoir mener à bien ses programmes actuels et futurs, l'Esa doit rajeunir le Corps des Astronautes européens et en augmenter l'effectif. C'est pourquoi elle a décidé de lancer la procédure de sélection de nouveaux astronautes. Les candidats de ses 17 Etats membres (Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, Finlande, France, Grèce, Irlande, Italie, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Portugal, Royaume-Uni, Suède et Suisse) sont invités à postuler sur www.esa.int/astronautselection.