Sciences

Xbox 360, PlayStation 3, Nintendo Révolution : les consoles de demain

ActualitéClassé sous :Accueil , Xbox 360 , ps3

-

A l'occasion du E3 de Los Angeles, Microsoft, Sony et Nintendo dévoilent leurs futures consoles de jeu, cœur de la maison numérique de demain. Même si l'informatique fait de gros progrès pour se démocratiser, le cœur de la maison numérique pourrait finalement être géré par une autre catégorie de produits, issus de l'univers du jeu vidéo.

Xbox 360

En effet, à l'occasion du salon E3 de Los Angeles, les 3 géants de la console de jeu ont dévoilé les spécifications de leurs futures produits, dédiés aux loisirs numériques. Dernier arrivé sur le marché, c'est Microsoft qui a toutefois pris l'initiative de dévoiler en premier la XBox 360, une console s'appuyant sur un 3 processeurs IBM Power PC cadencés à 3,2 GHz, un processeur graphique ATI 500 MHz, une mémoire de 512 Mo GDDR3 RAM, un disque dur de 20 Go et un lecteur DVD. Cinq fois plus puissante que la première Xbox, la Xbox 360 possède également des fonctions multimédia permettant par exemple de transférer des données d'un appareil photo ou d'un baladeur numérique vers la console ou encore de permettre de regarder la télévision, d'utiliser une connectique sans fils Wifi ou encore de jouer à plusieurs en direct sur Internet.

PlayStation 3

Actuel leader du marché avec la PlayStation 2, Sony a de son côté dévoilé sa troisième génération de console : la PlayStation 3. Techniquement aussi évoluée que la Xbox 360 de Microsoft, la PlayStation 3 de Sony possède un processeur de type "CELL", co-créé par Sony, IBM et Toshiba, à base de PowerPC cadencés à une fréquence de 3.2GHz, un co-processeur graphique RSX cadencé à 550 MHz ainsi que 512MB de mémoire. En matière de connectivité, la PS3 propose un disque dur amovible, 6 ports USB 2.0, un lecteur de cartes multiformats (MemoryStick, SD, CF, ...), le WiFi, le bluetooth et lit tous les formats DVD, y compris les formats HD comme le Blue Ray.

Nintendo Révolution

La prochaine console de Nintendo baptisée "Révolution" misera vraisemblablement plus sur la compacité et la rétro compatibilité avec tous les jeux Nintendo que sur une course à la puissance. Elle devrait également s'appuyer sur des processeurs IBM, sur une carte graphique ATI et 512 Mo de mémoire flash. En matière de connectivité, la Révolution devrait lire des disques optiques 12 cm, embarquer 2 ports USB 2.0, des cartes SD et proposera la technologie WiFi. Cette console pourra également lire des DVD mais il faudra s'équiper d'un lecteur supplémentaire.

Même si les tarifs de ces trois consoles restent confidentiels, elles ne devraient pas sortir au même moment puisque Microsoft annonce sa XBox 360 fin 2005, Sony compte commercialiser la PS3 mi-2006 et que la presse japonaise pense que la Nintendo Révolution ne sera pas lancée avant... 2007 ! Certaines sources évoquent malgré tout 2006 car Nintendo ne peut se permettre de prendre trop de retard sur cette nouvelle génération de consoles. Même si les trois consoles ne visent pas forcément les mêmes publics, elles consacrent en tout cas des technologies comme l'accès internet, le WiFi ou les lecteurs de cartes mémoire afin de s'imposer au cœur de la maison numérique de demain.