Santé

Interview 3/5 : les enjeux du clonage humain

VidéoClassé sous :génétique , clonage , Clonage humain

Avec la réussite du clonage de la brebis Dolly est réapparu le fantasme du clonage d'un Homme. Mais est-ce réellement possible ? et surtout quel en serait l'intérêt ? Nous avons posé ces questions à Jean-Louis Serre, professeur de génétique, afin qu'il nous parle des enjeux du clonage humain.

Le clonage humain est-il possible ?

Techniquement, il n'y a pas de raisons pour que le clonage humain soit impossible, néanmoins cela serait très complexe. Il faut se rappeler que 300 essais ont été nécessaires avant de cloner la brebis Dolly. D'autre part, chez l'animal, il n'existe que peu de problèmes éthiques et philosophiques, alors que chez l'Homme le cas est différent. Une autre question est celle de l'intérêt ou du but de ce clonage. Dans la mesure où, finalement, un individu n'est pas seulement le produit de ses gènes. Il est vrai que, du point de vue morphologique, les gènes ont une forte influence, mais il y a toute une série de caractéristiques de l'individu, comme le comportement, le caractère ou le système immunitaire, qui proviennent des interactions de l'organisme avec l'environnement.

Le clonage peut-il être comparé à la gémellité ?

Le clonage et la gémellité peuvent être des éléments de comparaison. On sait bien, par exemple, que même de vrais jumeaux n'ont pas les mêmes empreintes digitales. Ces empreintes ne sont donc pas définies uniquement par les gènes. Il existe un phénomène aléatoire qui fait que deux individus avec la même information génétique ne donnent pas les mêmes empreintes.

Le clonage présente-t-il un intérêt ? Pourrait-on copier un don ?

Dans ce but, cela n'est que de peu d'intérêt. Parce que, si l'on clone un individu, il ne sera jamais identique. Les interactions d'un clone avec l'environnement seront toujours différentes de celles vécues par l'original. Pour les généticiens et les biologistes, il n'existe pas vraiment de dons génétiques. Tout ce qui peut apparaître comme un don, une qualité artistique ou cognitive est le fruit du développement d'un organisme. Réduire l'individu à ses gènes serait oublier complètement qu'il n'existe qu'à travers le milieu dans lequel il exprime son génome. Néanmoins, il existe des tares génétiques ; certaines altérations du génome peuvent conduire à des impossibilités de se développer convenablement.