Les tribulations d'une protéine architecte

DossierClassé sous :médecine , cellules , tumeurs

-

En associant deux techniques d'imagerie très sophistiquées, des chercheurs du CNRS ont pu suivre in vivo les mouvements de l'ezrine, protéine « architecte » des cellules épithéliales. Un excellent moyen pour comprendre comment s'organisent les épithéliums mais aussi pour expliquer comment des cellules tumorales peuvent quitter leur site initial et aller former des foyers cancéreux à distance.

  
DossiersLes tribulations d'une protéine architecte
 

L'organisme est un ensemble extrêmement cohérent fait d'une multitude de pièces qui s'imbriquent les unes avec les autres selon des règles bien précises. Ainsi la forme et la cohésion des cellules sont essentielles au maintien des tissus qui composent les organes.

En associant deux techniques d'imagerie très sophistiquées (FRAP et microscopie à 2 photons), des chercheurs du CNRS à l'Institut Curie ont pu suivre in vivo les mouvements de l'ezrine, protéine « architecte » des cellules épithéliales. Un excellent moyen pour comprendre comment s'organisent les épithéliums mais aussi pour expliquer comment des cellules tumorales peuvent quitter leur site initial et aller former des foyers cancéreux à distance. Les tribulations de l'ezrine observées grâce à ces nouvelles techniques d'imagerie sont publiées dans les Proceedings of the National Academy of Sciences du 1er octobre 2002.

Un dossier préparé par Catherine Goupillon de l'institut Curie d'après AlphaGalileo.