Expert Planète

Françoise Vimeux

Chercheur climatologie

Classé sous :climatologie , climatologue
Pour nous climatologues, il est essentiel de faire comprendre à un large public comment notre climat fonctionne, quelle est sa variabilité naturelle et surtout comment nos activités humaines l'influencent depuis plus d'un siècle. Il s'agit donc de faire passer un message de formation, de vulgarisation mais aussi de sensibilisation et Futura-Sciences est un outil privilégié dans ce contexte.
Françoise Vimeux, Chercheur climatologie

Biographie

Françoise Vimeux est directrice de Recherche à l'Institut de Recherche pour le Développement (IRD). Elle travaille au Laboratoire des Sciences du Climat et de l'Environnement (LSCE) et au Laboratoire HydroSciences Montpellier (HSM).

1 - Formation- Expérience professionnelle

- Décembre 1999 : Doctorat de l'université Paris 7, mention très honorable avec les félicitations du jury. Sujet de thèse : Variations de l'excès en deuterium en Antarctique au cours des 400 000 dernières années : implications climatiques. Directeur de thèse : Jean Jouzel

- Avril 2011: Habilitation à diriger des recherches. Thèse présentée : Variabilité climatique dans les Tropiques et Subtropiques : apport des isotopes stables de l'eau, Université Versailles-Saint Quentin en Yvelines.

Coordination de projets nationaux et internationaux

- Responsable du projet Isotropic (Apport des isotopes stables de l'eau pour l'évaluation et la compréhension des changements de précipitation passés et futurs), ANR Blanc, 2013-2015.

- Responsable du projet Youpi (Mesure en continue de la composition isotopique de la vapeur d'eau et de la précipitation à Niamey, Niger : vers une meilleure compréhension de la mousson africaine et de l'outil « isotopes stables de l'eau » dans les régions tropicales), INSU LEFE-EVE, 2011-2012.

- Responsable du projet Sanvallor (forages dans les glaciers de Patagonie : trait d'union entre les Andes centrales et l'Antarctique), ANR-Programme Blanc, (2007-2010)

- Responsable des projets Amancay 1 et 2 (variabilité climatique interannuelle à décennale en Amérique du Sud tropicale : variabilité régionale ou grande échelle ? Vers une approche fédératrice), INSU/ LEFE-EVE et INSI/PNEDC (2005-2008).

2 - Prix scientifiques

- Prix collectif La Recherche, mention prix du ministère, 2006, La Recherche (équipe : Daniel Brunsten, Delphine Grancher, Georg Hoffmann, Vincent Jomelli, Philippe Naveau et Françoise Vimeux).

- Grand Prix Etienne Roth 2002, CEA-Académie des Sciences.

- Prix André Prud'homme 2001, Société Météorologique de France/Météo France.

"Un article pour tout public, une vidéo tout public, un film pour tout public"
-- Documentaire réalisé sur l'expédition au San Valentin en 2007 : Chercheurs de Climat, réalisé par P. Desenne, co-production Scérén-CNDP, France 5.

-- F. Vimeux, Les secrets du climat tropical passé dans les carottes de glace andines, La Météorologie, n° 60, 2008

-- F. Vimeux, La composition isotopique de la vapeur d'eau: apport à l'étude des processus atmosphériques, La Météorologie, n° 81, 2013

-- Séquence filmée de quelques minutes sur Canal IRD retraçant la mission de récupération de vapeur d'eau atmosphérique en Bolivie (http://www.canal.ird.fr/sommaires/missions_cp.htm), février 2006.

3 - Quelques publications scientifiques phares

- Vimeux F., Masson V., Jouzel J., Stievenard M. and Petit J.-R., Glacial-interglacial changes in ocean surface conditions in the Southern Hemisphere, Nature, 398, 410-413, 1999.

- Cuffey K.M. and Vimeux F., Covariation of carbon dioxide and temperature from the Vostok ice core after deuterium excess correction, Nature, 412, 523-527, 2001.

- Vimeux F., Cuffey K.M. and Jouzel J, New insights into Southern Hemisphere temperature changes from Vostok ice cores using deuterium excess correction over the last 420,000 years, Earth Planetary Sciences Letters, 203, 829-843, 2002.

- Vimeux F., Gallaire R., Bony S., Hoffmann G., Chiang. J. and Fuertes R. , What are the climate controls on isotopic composition (δ D) of precipitation in Zongo Valley (Bolivia) ? Implications for the Illimani ice core interpretation, Earth Planetary Sciences Letters, 240, 205-220, 2005.

- Vimeux F., de Angelis M., Ginot P., Magand O., Pouyaud B., Casassa G., Johnsen S., Falourd S., A promising location in Patagonia for paleoclimate and environmental reconstructions revealed by a shallow firn core from Monte San Valentin (Northern Patagonia Icefield, Chile), Journal of Geophysical Research, sous presse, doi:10.1029/2007JD009502, 2008.

- Editrice principale du livre Past climate variability from the Last Glacial Maximum to the Holocene in South America and surrounding regions publié chez Springer, 2009.

- Vimeux F., Maignan F., Reutenauer C., Evaluation of cloudiness over Monte San Valentin (Northern Patagonia Icefield) from 2000 to 2008 using MODIS observations: implications for paleoclimate investigations from ice cores, Journal of Glaciology, 57, 221-230, 2011

- Tremoy G., Vimeux F., Mayaki S., Souley I., Cattani O., Risi C., Favreau G., Oï M., A 1-year long δ18O record of water vapor in Niamey (Niger) reveals insightful atmospheric processes at different timescales, Geophysical Research Letters, 39, L08805, doi:10.1029/2012GL051298 , 2012

Métier

Mon travail de chercheur consiste en quoi ?

Je travaille sur l'étude de la variabilité climatique passée à différentes échelles de temps et d'espace, à partir de l'analyse de la composition isotopique (oxygène 18 et deutérium) des carottes de glace extraites des glaciers andins en Amérique du sud depuis les Andes centrales jusqu'en Patagonie. Mon travaille est de "faire parler" les traceurs isotopiques contenus dans ces glaces et de les traduire en termes de variables climatiques quantifiées comme la température ou la quantité de précipitation.

Les questions que je me pose sont les suivantes : comment fonctionne notre climat, quels en sont les rouages ? Quelle est la variabilité climatique naturelle du climat ? Comment va-t-il évoluer, dans un contexte de changement global, dans des régions fortement peuplées et en voie de développement comme les Andes où ils sont une importante ressource en eau?

Pour répondre à ces questions, mon travail de recherche scientifique comporte plusieurs phases très différentes :
- Le travail de découpe des carottes de glace en chambre froide, après qu'elles aient été forées et ramenées en France par notre équipe de foreurs,
- Le travail d'analyse en laboratoire sur spectrométrie de masse. Il y a toujours plusieurs milliers d'échantillons à analyser,
- Le travail d'interprétation de ces enregistrements qui se fait en partie à l'aide de l'utilisation d'une hiérarchie de modèles climatiques contenant la représentation explicite des isotopes stables de l'eau pour mieux comprendre notre traceur isotopique et donc affiner l'interprétation de ces signaux glaciaires.

Une activité importante en tant que responsable du projet de forages en Patagonie consiste à organiser et à animer les discussions entre les différentes équipes françaises et chiliennes. Ce travail est particulièrement enrichissant car il permet vraiment de voir "la science" se construire au fur et à mesure que les différentes analyses sont réalisées.

Mon travail de chercheur comporte aussi plusieurs aspects de communication, de transfert et de valorisation qui se traduisent par :
- La participation à des colloques, la présentation de séminaires dans divers laboratoires français et étranger et l'écriture de publications qui permettent de communiquer et d'échanger avec mes collègues scientifiques,
- La participation à de nombreuses activités pédagogiques envers le grand public afin de faire comprendre la manière dont notre climat fonctionne et de sensibiliser au problème du changement global,
- La formation d'étudiant depuis la licence jusqu'au doctorat et les enseignements en université.