Tourisme dans le Pas-de-Calais

DossierClassé sous :géographie , Pas-de-Calais , Arras

-

Géographiquement proche de l’Angleterre et affrontant les caprices de la mer du Nord, le département du Pas-de-Calais est en perpétuel renouvellement industriel. On y trouve également un riche passé dans la fabrication des tissus et l’exploitation des mines, et un patrimoine étonnant.

  
DossiersTourisme dans le Pas-de-Calais
 

De la guerre de Cent Ans aux deux guerres mondiales, le Pas-de-Calais a toujours été un endroit stratégique à protéger, de par sa proximité avec l'Angleterre. Mais ce département ne se définit pas uniquement par sa façade maritime : il accueille aussi un vaste ensemble de sites miniers qui s'étend jusque dans le Nord, le département voisin et autre moitié de la région Nord-Pas-de-Calais.

Des villes comme Calais, Béthune et Arras constituent les poumons économiques du Pas-de-Calais, alliant dans le même département dynamisme portuaire et activités industrielles : le secteur minier et la fabrication de tissu par le passé, la mécanique et la chimie plus récemment. L'occasion pour nous de découvrir les versions successives d'un accessoire précieux pour les ouvriers de la houille : la lampe à huile, qui deviendra la lampe de mineur moderne.

Faisant partie du Grand Site des Deux-Caps, le cap Blanc-Nez est un haut lieu du tourisme dans le Pas-de-Calais, avec des falaises pouvant dépasser 130 mètres. © Next generation photo, Flickr, cc by nc nd 2.0

La visite comprend aussi un volet architectural, avec les nombreux sites de Béthune ajoutés à l'inventaire général du patrimoine culturel, notamment les toitures et les façades de la Grand-Place de la ville, ou encore les boves d'Arras, des souterrains millénaires aux usages multiples, comme l'extraction de la pierre de construction.

Nous terminerons notre promenade sur les côtes, avec le Grand Site des Deux-Caps, emblématique de la région Nord-Pas-de-Calais. Ses falaises constituent le visage du continent tourné vers nos voisins britanniques. Bonne lecture.