Mots-clés |
  • médecine,
  • génétique,
  • autisme
L'autisme, une maladie complexe

L'autisme est une maladie complexe, diverse, et surtout très mal comprise. De ce fait, les différentes thérapies n'ont pas toujours une efficacité absolue et font parfois l'objet de vives polémiques...

Page 6 / 16 - Les symptômes de l’autisme Sommaire
PDF

Les symptômes de l’autisme sont liés au développement de l'enfant, qui doit donc avoir atteint un certain âge pour que les parents puissent déceler des anomalies. Certains signes, pourtant, sont à prendre en compte.

Parmi les symptômes de l'autisme, on trouve un manque de réactivité et de réponse à des stimuli sociaux. © Saad Kadhi-flickr nc nd 20
Parmi les symptômes de l'autisme, on trouve un manque de réactivité et de réponse à des stimuli sociaux. © Saad Kadhi-flickr nc nd 20

Symptômes de l'autisme 

En plus des questionnaires indiqués en page précédente, le pédopsychiatre observe le jeune enfant de moins de 3 ans évoluer pour déterminer certaines caractéristiques comme :

  • sa passivité ;
  • son niveau de réactivité (faible chez l’autiste) ;
  • sa réponse à des stimuli sociaux (s’il se retourne à l’appel de son prénom, l’intérêt manifesté pour autrui…) ;
  • sa capacité à accrocher le regard ;
  • d’éventuelles difficultés dans l’attention portée par deux observateurs sur un même objet ;
  • sa capacité à imiter ;
  • son retard dans le développement du langage ;
  • son goût pour les jeux sociaux ;
  • etc.

Si, à un moment, une régression dans le développement du langage ou dans les relations sociales est observée, elle peut être la manifestation d’un autisme, et ce quel que soit l’âge de la personne. D’autres éléments peuvent inciter à la vigilance, notamment la détection d’un ou de plusieurs autres cas d’autisme au sein d’une même fratrie.

Le plus souvent, les troubles du spectre autistique sont associés à un retard mental, même si la littérature évoque des exceptions, aussi bien des personnes à l’intelligence normale que d’autres dotées de certaines facultés intellectuelles exceptionnelles.

Les signes alertant de l’autisme pour les parents

Avant le diagnostic établi par un spécialiste, des indices peuvent laisser penser qu’un enfant est autiste. Selon l’étude de référence Diagnotism of autism, publiée en 2003 dans le British Medical Journal, quatre signaux ont valeur d’alerte très importante et doivent pousser les parents à consulter un professionnel rapidement. Ceux-ci sont :

  • l’absence de babillage, de pointage ou d’autres gestes sociaux à 1 an ;
  • l’absence de mots à 18 mois ;
  • l’absence d’associations de mots (non en imitation immédiate) à 24 mois ;
  • une perte de langage ou de compétences sociales quel que soit l’âge.

L’idéal encore une fois est d’agir le plus vite possible, car plus l’enfant est pris en charge tôt, meilleure en sera l’efficacité de la thérapie.

L'autisme, une maladie complexe - 1 Photo

A voir aussi sur Internet

Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires