Mots-clés |
  • médecine

Implant contraceptif

PDF

C’est une contraception hormonale composée d’un progestatif (étonogestrel). L’implant se présente sous la forme d’un bâtonnet, plus petit qu’une allumette. Il est placé sous la peau du bras (sous anesthésie locale) et il est inapparent. Il libère régulièrement un progestatif identique à celui que contiennent certaines pilules. Il agit en bloquant l’ovulation, en rendant la paroi interne de l’utérus impropre à la nidation et en épaississant la glaire cervicale qui gène le passage des spermatozoïdes.

En l’absence de contre indications, l’implant est prescrit par votre médecin et acheté en pharmacie. Le médecin place l’implant progestatif sous la peau, à la face interne d’un bras (le gauche si vous êtes droitière), à l’aide d’un applicateur, quelques centimètres au dessus du coude, après avoir réalisé une anesthésie locale. Une visite de contrôle est conseillée quelques mois après la pose.

L’implant progestatif présente un certain nombre d’avantages : pas d’oubli possible (posé, il est efficace durant 3 ans), très efficace, rapidement réversible lorsqu’il est retiré. Quelques effets indésirables peuvent cependant exister dont vous devez être informée : irrégularité des règles, absence de règles, ou au contraire saignements parfois importants entre les règles. Il est remboursé par l’Assurance maladie.

L’implant progestatif ne protège ni des infections sexuellement transmissibles, ni de l’infection par le VIH.


connexes

Vos réactions

Chargement des commentaires