Mots-clés |
  • vie

Découverte d'un monde perdu en Papouasie : un Jardin d'Eden

Des scientifiques ont découvert plusieurs dizaines d'espèces animales rares ou inconnues et des fleurs géantes dans une des jungles les plus isolées d'Asie, au cœur des montagnes Foja en Papouasie. Un véritable "monde perdu" selon l'expédition.

L'oiseau mangeur de miel

L'oiseau mangeur de miel

Découverte d'un monde perdu en Papouasie : un Jardin d'Eden - 2 Photos

PDF

Des grenouilles, des papillons, des plantes, un oiseau « mangeur de miel », un kangourou très rare… C'est une découverte exceptionnelle que vient d'annoncer l'organisation « Conservation International », suite à une expédition réalisée en décembre dernier en collaboration avec l'Indonesia Institute of Science dans une zone forestière à l'ouest de la Nouvelle Guinée.

L'équipe composée d'américains, d'indonésiens et d'australiens a pu ainsi prendre les premières photos jamais réalisées d'un « oiseau de paradis » (Parotia berlepshi), et d'un kangourou arboricole à parure dorée (Dendrolagus pulcherrimus) connu jusqu'ici seulement dans une montagne voisine de la zone.

Kangourou arboricoleCrédits : CI, Bruce Beehler
Kangourou arboricole
Crédits : CI, Bruce Beehler

« C'est presque le Jardin d'Eden sur terre » s'est émerveillé Bruce Beehler, vice président du Melanesia Center for Biodiversity Conservation et responsable de l'expédition, dans un communiqué de l'organisation publié le 7 février. « Le premier oiseau que nous avons vu au camp était une espèce nouvelle ! Les mammifères proches de l'extinction dans d'autres contrées sont ici en abondance… »

L'énigme de l'Oiseau de Paradis résolue

Cette découverte a été faite dans une zone de 300 000 hectares, à proximité de laquelle vivent des populations Kwerba et Papasena, au sein de la forêt de Foja qui couvre elle-même plus d'un million d'hectares et constitue la plus grande forêt tropicale d'Asie. Une région très importante pour la conservation de la biodiversité.

Oiseau de paradis (Parotia berlepshi)Crédits : CI, Bruce Beehler
Oiseau de paradis (Parotia berlepshi)
Crédits : CI, Bruce Beehler

Elle permet déjà de résoudre une question majeure en ornithologie : le berceau de l'Oiseau de Paradis, découvert à la fin du 19eme siècle grâce à des spécimens capturés par des chasseurs indigènes mais dans une zone inconnue, avait fait l'objet de plusieurs recherches qui avaient échoué. Dès le deuxième jour de l'expédition, les scientifiques ont pu observer un oiseau de Berlepsh - oiseau de paradis à la tête surmontée de six longues plumes - en pleine danse nuptiale, ce qui prouve que les Montagnes de Foja sont bien son lieu de vie.

Les chercheurs ont aussi découvert une nouvelle espèce d'oiseau « mangeur de miel » (la première découverte en Nouvelle Guinée depuis 1939) caractérisé par une face orange brillante. Mais ils ont aussi mis la main sur une fleur géante (un rhododendron de taille record), et pas moins de vingt grenouilles et quatre papillons.

Selon les estimations des chercheurs, il y aurait sur Terre entre 10 et 30 millions d'espèces. On n'en connaît pas plus de 1,7 millions qui sont bien décrites et nommées, leur biologie restant encore pour beaucoup ignorée...


Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires