Mots-clés |
  • botanique,
  • plante,
  • Brésil

Spigelia genuflexa, une nouvelle espèce de plante, se fait... jardinier

Découverte par des botanistes amateurs dans la région de Bahia, au Brésil, Spigelia genuflexa était inconnue de la science. Sa particularité : elle plante elle-même ses graines, à l'instar de l'arachide.

Spigelia genuflexa est une nouvelle espèce de plante, découverte pas un botaniste amateur dans la région de Bahia, au Brésil. © Alex Popovkin

Spigelia genuflexa, une nouvelle espèce de plante, se fait... jardinier - 2 Photos

PDF

Régulièrement, on apprend la disparition de certaines espèces. Mais heureusement, tout aussi régulièrement, des scientifiques en découvrent de nouvelles qui n’avaient jamais été décrites. Cette fois-ci, c’est une équipe de botanistes amateurs qui vient de dénicher une nouvelle espèce de plante, appartenant à la famille des Loganiacées et au genre Spigelia : S. genuflexa.

Cette espèce a été découverte il y a environ deux ans par José Carlos Mendes Santos, un employé d'Alex Popovkin, botaniste amateur, sur les terres de ce dernier, dans la région de Bahia, au Brésil. Depuis, elle a été décrite, et quelques analyses moléculaires sur les fragments ITS (régions de l'ADN ribosomique hautement polymorphes et donc très utilisées pour différencier les espèces) ont permis de confirmer qu’il s’agit bien d’une nouvelle espèce.

Spigelia genuflexa. La barre d'échelle correspond à 1 cm. La photo de la fleur n'est pas à l'échelle. © Popovkin et al. 2011, Phytokeys, Pensoft Publishers, DR
Spigelia genuflexa. La barre d'échelle correspond à 1 cm. La photo de la fleur n'est pas à l'échelle. © Popovkin et al. 2011, Phytokeys, Pensoft Publishers, DR

S. genuflexa est une plante annuelle pouvant mesurer jusqu’à 25 cm selon la description des botanistes, parue dans Phytokeys. Les feuilles sont opposées et sont regroupées par quatre sous l’inflorescence. Leur largeur est de 2 cm maximum et leur face supérieure est recouverte de petits poils transparents. La fleur est blanche à jaune pâle, avec des pointes de pétale – au nombre de cinq – violettes.

La plante-jardinier

Le nom d’espèce, « genuflexa », vient du fait que cette plante se penche vers la terre pour semer ses propres graines. On parle de plante géocarpe. Une fois que le fruit est formé, la tige qui le porte se courbe jusqu’à ce que le fruit entre en contact avec le substrat et dépose les graines encapsulées sur le sol, voire dans le sol quand celui-ci est très souple (quand il est recouvert de mousse par exemple). Si S. genuflexa est la seule espèce géocarpe de sa famille, il existe d’autres plantes qui partagent cette particularité. La plus connue d’entre elles est l’arachide.

Il y a quelques semaines, une étude visant à établir le nombre d’espèces sur Terre estimait qu’il existe près de 300.000 espèces de plantes sur terre et que parmi celles-ci, environ 83.000 n’auraient toujours pas été découvertes.


Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires