Mots-clés |
  • climatologie,
  • GIEC,
  • Réchauffement,
  • changement climatique

Les sécheresses en France seront plus nombreuses, dit le rapport Climsec

Météo France vient de présenter les résultats de l’étude Climsec sur les sécheresses en France métropolitaine et les pronostics possibles pour les années futures. Conclusion : ces épisodes seront de plus en plus fréquents, avec des effets importants à partir de 2050.

En Métropole, les sécheresses seront importantes et durables dans la seconde moitié du siècle. Les changements seront plus important au nord et au bord-est. © DR En Métropole, les sécheresses seront importantes et durables dans la seconde moitié du siècle. Les changements seront plus important au nord et au bord-est. © DR

Les sécheresses en France seront plus nombreuses, dit le rapport Climsec - 2 Photos

PDF

De 2008 à 2011, l’étude Climsec (à laquelle plusieurs organismes ont collaboré, comme le CNRS et le Cemagref) s’est penchée sur les épisodes de grande sécheresse en France métropolitaine survenus entre 1950 et 2008. L’idée était d’abord de caractériser ces événements sur les plans météorologique (les précipitations), hydrologique (le débit des cours d’eau et les nappes) et agricole (état des sols), en particulier les plus intenses, en 1976, 1989 et 2003.

D’une sécheresse à l’autre, en effet, les phénomènes et les conséquences diffèrent. Ainsi, la sécheresse de 1976 se distingue par le plus grand déficit de précipitations alors que celle de 1989 a conduit à la plus importante diminution de l’humidité des sols superficiels.

Soixante et un départements sont officiellement touchés par la sécheresse. © Idé
Soixante et un départements sont officiellement touchés par la sécheresse. © Idé

Changements importants à partir de 2050

Ce diagnostic a ensuite servi à des pronostics pour le futur, appuyés sur les projections du Giec, avec la prise en compte des incertitudes des modèles actuels. Le bilan, qui vient d’être publié, tombe justement dans une période de grande sécheresse, qui s’établit parmi les records depuis 1900.

Conclusion : quels que soient les modèles retenus, les sécheresses augmenteront à l’avenir en nombre et en intensité. Durant le premier tiers du XXIe siècle, les conséquences des sécheresses devraient rester peu marquées. En revanche, à partir de 2050, la France métropolitaine connaîtra un assèchement durable des sols. Après 2080, le rapport Climsec prévoit des conditions difficiles avec des sécheresses de fortes intensité et des épisodes qui pourraient s’étaler sur plusieurs années consécutives. Les changements de climat devraient concerner davantage le nord et le nord-est de la France.

Quoi qu’il en soit, conclut l’étude, il faut se préparer à ces évolutions, dans la gestion de l’eau et dans les pratiques agricoles.


A voir aussi sur Internet

Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires