Haine

Des psychologues de l'université de Cambridge ont analysé des millions de tweets pour savoir quels sont les mécanismes émotionnels à l'origine de la viralité...
SantéActualité

Critiquer un adversaire politique sur les réseaux sociaux permet de faire le buzz

Cachés derrière leur écran, ils répandent haine et colère sur Internet. Ce sont les « haters », ou rageux, bien connus de toute personne lisant les commentaires...
SantéBrève

Réseaux sociaux : les « haters » pourraient être des psychopathes