La poubelle de tri sélectif est un outil de gestion des déchets qui permet de séparer les différents types de détritus produits par une entreprise, une collectivité ou encore un particulier. Elle vise à favoriser le recyclage et à réduire la quantité d’ordures qui sont envoyées en décharge ou qui sont incinérées.

Cela vous intéressera aussi

Malgré ces avantages bien connus, une entreprise a-t-elle réellement l’obligation d’installer des poubelles de tri sélectif dans ses locaux ? Et si tel n’est pas le cas, existe-t-il d’autres avantages à recourir au tri sélectif en entreprise ? Découvrez les règles, les avantages ainsi que toutes les bonnes pratiques qui régissent l’installation d’un système de tri en entreprise !

Le tri sélectif est-il obligatoire en entreprise ?

Depuis le décret du 10 mars 2016 appelé le « décret des 5 flux », le tri des déchets est obligatoire pour la majorité des entreprises. Voici ce qu’il impose : « Tout producteur ou détenteur de déchets doit mettre en place un tri des déchets à la source et, lorsque les déchets ne sont pas traités sur place, une collecte séparée de leurs déchets, notamment du papier, des métaux, des plastiques, du verre, du bois, des déchets de fraction minérale et des déchets de plâtre. » Sont ainsi concernées les entreprises telles que les commerces, les bureaux, les restaurants ou encore les sociétés de construction.

Un système de tri sélectif doit aussi être mis en place au sein des entreprises pour la sauvegarde de l'environnement. © Halfpoint, Adobe Stock
Un système de tri sélectif doit aussi être mis en place au sein des entreprises pour la sauvegarde de l'environnement. © Halfpoint, Adobe Stock

Pourquoi instaurer un système de tri en entreprise ?

En installant un système de tri sélectif en entreprise, vous contribuez à la préservation de l’environnement et à la lutte contre le gaspillage des matières premières.

Au-delà des corbeilles de bureaux classiques, l’installation de vraies poubelles de tri sélectif à deux ou trois compartiments permet la réduction des déchets envoyés en décharge ou à l’incinération, à la manière des points d’apport volontaires qui peuvent être retrouvés dans les communes. De plus, instaurer un système de tri sélectif est bénéfique pour l’image d’une entreprise. En montrant qu’elle s’engage pour la préservation de l’environnement, une société est perçue comme responsable et soucieuse de l’impact de ses activités.

Comment mettre en place le tri sélectif dans une entreprise ?

Pour mettre en place un système de points de tri dans une entreprise, il suffit de suivre ces trois étapes.

1. Déterminer les types de déchets produits par l’entreprise

Identifier les différents types de détritus produits par une entreprise permet de les séparer et de les traiter de la bonne manière.

2. Choisir les bons contenants de tri

Poubelles de tri de bureaux, poubelles de tri sélectif en extérieur, bornes de tri, meubles de tri ou encore poubelles de tri pliables (souvent utilisées dans le secteur événementiel), ce ne sont pas les choix qui manquent. Certaines sociétés spécialisées dans le tri sélectif en entreprise, comme Naturen, proposent également des poubelles de tri sélectif design et personnalisables, qui s’intègrent naturellement à leur environnement.

3. Sensibiliser les salariés

Il est important d’informer les salariés sur l’impact positif du tri sélectif et de leur expliquer comment trier correctement les déchets professionnels.

Notez enfin, qu’outre l’obligation de tri pour la majorité des entreprises, n’importe quelle entité professionnelle peut volontairement instaurer un tel système grâce à l’accompagnement d’une société comme Naturen, pour valoriser ses déchets et contribuer à la sauvegarde de l’environnement.

Article rédigé en partenariat avec Naturen