Sciences

Robert Brout ne pourra plus recevoir le prix Nobel

ActualitéClassé sous :physique , Robert Brout , boson de higgs

L'Université libre de Bruxelles vient d'annoncer que le grand physicien théoricien Robert Brout est décédé le 3 mai 2011. Il est surtout célèbre pour avoir proposé le fameux mécanisme de Brout-Englert-Higgs à l'origine, pense-t-on, des masses des particules fondamentales du modèle standard. Si le boson de Higgs-Brout-Englert venait à être découvert au LHC, Robert Brout se serait certainement vu attribuer le prix Nobel de physique.

Robert Brout, né le 14 juin 1928 à New York et décédé le 3 mai 2011. © Wolf Foundation

Sale temps pour les découvreurs du modèle électrofaible. Il y a deux mois, on apprenait la mort du prix Nobel de physique Simon van der Meer, l'un des chercheurs ayant rendu possible la découverte des bosons Z et W prédits théoriquement par Glashow, Salam et Weinberg.

C'est aujourd'hui l'un des architectes du modèle standard, mais sur le plan théorique, qui vient de décéder. Il s'agit du physicien belge Robert Brout. Né à New York en 1928, il avait été professeur à l'Université de Cornell, avant de rejoindre l'Université libre de Bruxelles en 1961. Il a ensuite acquis la nationalité belge.

De multiples contributions en physique statistique, des particules et en cosmologie

Robert Brout est célèbre pour avoir proposé avec François Englert en 1964, le mécanisme de brisure de symétrie responsable de la masse des bosons Z et W. Les deux chercheurs ont proposé ce mécanisme (dans un article) indépendamment de Peter Higgs. Il est d'ailleurs à noter que bien que l'on parle souvent du boson de Higgs, on l'appelle aussi parfois le boson de Brout-Englert-Higgs (trois autres chercheurs sont aussi crédités de la même découverte, à savoir Gerald Guralnik, Carl Richard Hagen et Tom Kibble).  

Avec François Englert et Edgard Gunzig, il est aussi connu pour avoir proposé en 1978 un modèle cosmologique anticipant la théorie de l'inflation par certains aspects. L'article dans lequel est exposé le modèle leur vaudra le premier prix de la célèbre Gravity Research Foundation. On doit aussi à Robert Brout plusieurs publications sur la physique des trous noirs.

Si le boson de Higgs se montre finalement dans les collisions au LHC, cela ne permettra donc pas à Robert Brout de recevoir le prix Nobel. Toutefois, tout comme le Français Alain Aspect, il avait été lauréat du prestigieux prix Wolf, que certains considèrent comme un équivalent.