Une vue d'artiste de Huygens sur Titan. Cela fait 10 ans que le module de l'Esa a touché le sol de la planète et transmet brièvement quelques images. © Esa, C. Carreau

Sciences

Il y a 10 ans Huygens se posait sur Titan

ActualitéClassé sous :Astronomie , titan , huygens

-

Cette année, les astronomes fêtent les dix ans de l'arrivée du module Huygens sur Titan. L'occasion de revivre l'événement avec cette vidéo de l'Esa. La simulation en images de synthèse montre l'atterrissage de la sonde comme l'aurait vu un observateur sur cette lune de Saturne. Elle a été réalisée grâce aux données récoltées par les capteurs de l'appareil.

L’atterrissage de Huygens sur Titan le 14 janvier 2005 en HD  Reconstitution de l’atterrissage du module Huygens, sous différents angles. 

Le 14 janvier 2005, le module européen Huygens se posait sur la surface de Titan. Pour la première fois, l'humanité contemplait la surface de cette lune glacée de Saturne, dont une épaisse couche nuageuse nous cachait depuis toujours les détails. Aujourd'hui, grâce aux observations de la sonde Cassini, on en sait bien plus sur Titan et les lunes de Saturne. Les astronomes pensent par exemple qu'il existe, à l'intérieur de Titan, un immense océan d'eau liquide, peut-être plus important que tous ceux de la Terre.

Il y encore quelques décennies, pour voir Saturne, il fallait utiliser de grands télescopes. De nos jours, les secrets de cette planète et de Titan, sa lune mystérieuse, sont révélés par la mission Cassini-Huygens et par ses images et ses données. © Euronews

Des rebonds sur Titan déduits des accélérations de Huygens

Il y a quelques années, les résultats des analyses des données collectées par les capteurs de Huygens lors de son arrivée sur la surface de Titan révélaient que la sonde s'était enfoncée de 12 cm dans le sol avant de rebondir. Elle s'était immobilisée dix secondes plus tard après avoir glissé sur une distance de 30 à 40 cm. Une première vidéo montrait déjà une partie de ce qui était arrivé à Huygens.

Les images avaient été reconstituées grâce à l'analyse des données provenant d'une variété d'instruments qui étaient actifs lors de l'impact. L'enregistrement des changements dans l'accélération subie par la sonde avaient particulièrement aidé. Les données avaient ainsi été comparées avec des résultats de simulations par ordinateur et des tests à l'aide d'un modèle de Huygens, conçu pour reproduire l'atterrissage. Une nouvelle vidéo, plus précise, montrant cet événement sous plusieurs angles et sur une plus grande durée avait alors été réalisée. C'est celle -là que nous proposons de revoir aujourd'hui pour fêter les 10 ans de l'arrivée de Huygens sur Titan.

Il reste encore bien des choses à apprendre sur cette lune, en particulier en ce qui concerne l'exobiologie. Gageons que les images dont nous disposons depuis 10 ans ne sont qu'un avant-goût de celles que révéleront dans les décennies à venir les missions destinées à explorer plus complètement ce satellite de Saturne. Peut-être même qu'un jour des astronautes pratiqueront le vol battu dans l'atmosphère dense de Titan avec sa faible gravité, comme le montre la vidéo ci-dessous, réalisée en hommage à Carl Sagan.

En 2115, le Système solaire sera peut-être colonisé et l'humanité, enfin sortie de son berceau, devrait alors explorer selon sa fantaisie les lunes de Jupiter, de Saturne et au-delà. © Erik Wernquist, Vimeo