Planète

Fosse océanique

DéfinitionClassé sous :structure de la Terre , océanographie , dépression abyssale
Les fosses océaniques sont une conséquence de la tectonique des plaques. Les principales se trouvent dans le Pacifique, le long de la ceinture de feu. Six d'entre elles font plus de 10.000 m de profondeur (Mariannes, Tonga, Kouriles, Philippines, Bonin et Kermadec). © José F. Vigil, Wikimedia Commons, cc by sa 3.0

Une fosse océanique est une dépression abyssale longue, profonde et large qui marque la présence d'une zone de subduction.

Les fosses se trouvent donc là où une plaque lithosphérique océanique plonge sous une autre plaque moins dense, le long de certains continents ou en bordure des archipels volcaniques. Le fond des fosses est recouvert des sédiments entraînés par la plaque océanique coulissante. Ils s'y empilent, sont comprimés, forment des écailles et ainsi un prisme d'accrétion.

Profondeur record de la fosse des Mariannes

Les fosses océaniques font plusieurs centaines ou milliers de kilomètres de long et plusieurs milliers de mètres de profondeur. La fosse des Mariannes abrite, 10.994 m sous la surface du Pacifique (point Challenger), le point le plus profond de la planète. Ainsi, les plus grandes profondeurs se trouvent en bordure des océans, et non en leur centre.

Toutes les fosses océaniques sont le siège d'une importante activité sismique. Elles seraient la source de 70 % des séismes mesurés dans le monde, ce qui explique qu'elles sont particulièrement bien étudiées.