L’hygrométrie permet de déterminer la quantité d’humidité présente dans l’atmosphère. © Pexels, Pixabay, CC0 Public Domain

Planète

Hygrométrie

DéfinitionClassé sous :climatologie , hygrométrie , humidité relative

On appelle hygrométrie, la science qui a pour objet de déterminer la quantité d’humidité contenue dans l'atmosphère.

Par abus de langage, on parle d'hygrométrie à la place de degré d'hygrométrie pour désigner la quantité d'humidité contenue dans l'air. Celle-ci est mesurée grâce à un hygromètre ou encore avec un psychromètre.

Hygrométrie et météo

Ainsi, c'est bien le degré d'hygrométrie qui correspond à la quantité de vapeur d’eau contenue dans l'air qui nous entoure.

Les météorologues mesurent en fait l'humidité relative qui correspond au rapport de la quantité de vapeur d'eau contenue dans l'air sur la quantité de vapeur d'eau maximale possible. Elle s'exprime en pourcentage :

  • à 100 %, l'air est saturé en vapeur d'eau et il y a formation de nuage, de pluie, de brouillard, etc.
  • à 0 %, l'air est totalement sec, ce qui n'arrive même pas dans les déserts.

Hygrométrie et matériaux

Le degré d'hygrométrie joue, par ailleurs, un rôle important sur la qualité et le vieillissement des structures en matériaux composites à deux niveaux :

  • Lors de la fabrication, le degré d'hygrométrie est un des paramètres importants à contrôler dans la zone de drapage ou d'imprégnation. En effet, la présence d'humidité est nuisible lors de la fabrication.
  • En service, une structure composite présente toujours une certaine capacité d'absorption d'eau (de l'ordre de 0,5 à quelques pour cent en masse). En présence d'une hygrométrie élevée, la structure va absorber de l'eau, ce qui provoquera en général, une diminution des caractéristiques mécaniques du stratifié (suite à une diminution des caractéristiques mécaniques de la résine et dans certains cas des fibres, le kevlar par exemple) ainsi qu'une diminution de la température de transition vitreuse de la résine.

Il conviendra de toujours considérer l'hygrométrie extrême lors du dimensionnement.