Mots-clés |
  • médecine

Un traitement pour arrêter de se faire des cheveux blancs ?

Marre des cheveux blancs ? Un traitement nommé PC-KUS pourrait inverser le processus et redonner toute la couleur naturelle aux cheveux. Il serait aussi une solution efficace contre le vitiligo, cette pathologie bénigne à l’origine d’une coloration blanche de la peau.

Les cheveux blancs, un signe du temps qui passe... © Joe Philipson, Flickr, cc by nc sa 2.0 Les cheveux blancs, un signe du temps qui passe... © Joe Philipson, Flickr, cc by nc sa 2.0

Un traitement pour arrêter de se faire des cheveux blancs ? - 2 Photos

PDF

Des scientifiques seraient en passe de mettre au point un traitement contre l'apparition des cheveux blancs, ce qui pourrait simplifier la vie de bon nombre de personnes qui recourent à des teintures pour cacher ce signe extérieur de vieillissement.

En effet, des chercheurs de l'université de Bradford, au Royaume-Uni, ont découvert que les personnes aux cheveux blancs sont victimes d'un « important stress oxydatif » passant par l'accumulation de peroxyde d'hydrogène dans les follicules du cheveu, ce qui entraîne le blanchiment de ce dernier.

Cependant, l'équipe de chercheurs spécialisés dans le vitiligo, une maladie qui entraîne la dépigmentation de la peau, a trouvé un remède local contenant « un composé activé par les rayons UVB, appelé PC-KUS », selon un communiqué universitaire. Ce traitement breveté inverserait le processus de blanchiment des cheveux, et pourrait aussi s'avérer efficace contre le vitiligo.

Certains acceptent et assument leurs cheveux blancs, tandis que pour d'autres, c'est plus difficile. Grâce à un nouveau traitement, nommé PC-KUS, il devrait être possible de se débarrasser de ce signe de l'âge. © Goodluz, shutterstock.com
Certains acceptent et assument leurs cheveux blancs, tandis que pour d'autres, c'est plus difficile. Grâce à un nouveau traitement, nommé PC-KUS, il devrait être possible de se débarrasser de ce signe de l'âge. © Goodluz, shutterstock.com

Cachez ce cheveu blanc que je ne saurais voir

Cette étude a été menée sur un groupe de 2.411 patients atteints de la maladie du vitiligo à travers le monde. Leurs résultats sont parus dans la revue en ligne The FASEB Journal.

« Depuis des générations, de nombreux remèdes ont été concoctés pour cacher les cheveux blancs, mais aujourd'hui, pour la première fois, un traitement qui prend le problème à sa racine est en cours de développement, a souligné Gerald Weissman, rédacteur en chef de la revue. C'est une bonne nouvelle, mais c'est encore plus encourageant de voir que ce traitement marche aussi sur le vitiligo ».

Et d'ajouter à propos de cette maladie, « ce trouble, bien que techniquement cosmétique, peut avoir des effets socioémotionnels importants sur les personnes touchées ».


A voir aussi sur Internet

Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires