Mots-clés |
  • technologie

Fontus, une bouteille qui transforme l’air en eau potable

Récupérer la condensation de l’humidité contenue dans l’air pour remplir une bouteille d’eau. Telle est l’idée de Kirstof Retezàr, un designer autrichien, qui a développé un prototype qu’il voit comme une solution pouvant servir dans les pays où l’accès à l’eau potable est difficile.


Lorsque l’on est dans la nature, il n'est pas toujours facile d'obtenir de l’eau potable. Un jeune designer et photographe autrichien a pourtant trouvé une solution originale : récupérer l’humidité de l’air pour la boire avec une gourde. Voici en vidéo une présentation de son prototype.

PDF

Dans Seul sur Mars, le dernier film de Ridley Scott, Matt Damon réussit à récupérer de l’eau sous l’effet de la condensation. Eh bien, vous allez bientôt pouvoir réaliser à peu près la même expérience "Seul chez Vous" grâce à la bouteille Fontus, du designer industriel autrichien Kirstof Retezàr.

Le designer a imaginé deux versions de ces bouteilles étonnantes qui sont reliées à des petits panneaux solaires. La première est destinée à la randonnée, l’autre pour le vélo. Retezàr a expliqué à Live Science qu’elles peuvent créer de l’eau tout simplement, en récupérant autour de vous « la condensation de l’humidité contenue dans l’air ». Celles-ci fonctionnent grâce à un condenseur, connecté à une série de petites « dents » hydrophobiques qui repoussent l’eau dans la bouteille.

La Fontus en reste encore au stade de prototype. Son inventeur espère trouver un débouché commercial en lançant une campagne de financement participatif. © Fontus
La Fontus en reste encore au stade de prototype. Son inventeur espère trouver un débouché commercial en lançant une campagne de financement participatif. © Fontus

Jusqu’à 0,47 litre par heure

Ces bouteilles, selon le designer, pourraient sauver des vies dans les pays qui n’offrent pas un accès facile à l’eau. Dans de bonnes conditions climatiques (entre 30 et 40 °C et avec une humidité de 80 % à 90 %, tout de même), Fontus pourrait récupérer jusqu’à 0,47 litre par heure.

Cependant, même pour Retezàr, le prototype n’est pas encore exempt de défaut. Il peut filtrer les gros contaminants, comme les insectes et la poussière, mais a un peu plus de mal avec les petits, comme les sédiments. Un problème que le designer compte résoudre en installant un filtre carbone. Quand le prototype sera fonctionnel, Retezàr espère le commercialiser grâce à une campagne de crowdfunding.

Cette bouteille est reliée à un condenseur qui capte l’humidité de l’air ambiant pour la récupérer et produire ainsi de l’eau potable. © Fontus Cette bouteille est reliée à un condenseur qui capte l’humidité de l’air ambiant pour la récupérer et produire ainsi de l’eau potable. © Fontus

Fontus, une bouteille qui transforme l’air en eau potable - 2 Photos
fontus1


À voir aussi sur Internet

Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires