Mots-clés |
  • Astronautique,
  • Apollo 11,
  • Satellite naturel,
  • lune,
  • mission lunaire,
  • astronaute

En image : les sites d’atterrissage d’Apollo photographiés par LRO

À ceux qui doutent encore, et ils sont nombreux, que les astronautes américains aient débarqué sur la Lune dans les années 1970, des clichés pris depuis l’orbite lunaire devraient les plonger dans l'expectative. En effet, des images réalisées par la sonde de la Nasa Lunar Reconnaissance Orbiter (LRO) montrent les sites d’atterrissage des missions Apollo avec une très bonne résolution, ne laissant guère de doute sur la présence d'astronautes.

Pour avoir vu le débarquement des premiers hommes sur la Lune (Neil Armstrong et Buzz Aldrin), la mission Apollo est la plus célèbre du programme Apollo (1961 – 1975) qui a permis aux États-Unis d'envoyer à six reprises des Hommes sur la Lune. © Nasa/LRO Science team Pour avoir vu le débarquement des premiers hommes sur la Lune (Neil Armstrong et Buzz Aldrin), la mission Apollo est la plus célèbre du programme Apollo (1961 – 1975) qui a permis aux États-Unis d'envoyer à six reprises des Hommes sur la Lune. © Nasa/LRO Science team

En image : les sites d’atterrissage d’Apollo photographiés par LRO - 3 Photos

PDF

 

Lancée en juin 2009, en même temps que l’impacteur LCross, la sonde Lunar Reconnaissance Orbiter marquait le grand retour des États-Unis à la conquête de la Lune. En effet, à l’époque elle préfigurait une petite armada de satellites qui devaient préparer le deuxième débarquement d’Américains sur le sol lunaire, voulu par le président Bush. À sa prise de fonction, l'actuel chef d'État américain a annulé ce retour sur la Lune, préférant envoyer des astronautes sur un astéroïde.

Ce cliché ne montre pas seulement le site d'atterrissage de la mission Apollo 12 dans l'océan des Tempêtes (du 14 au 24 novembre 1969). Il montre également le site d'atterrissage de Surveyor 3 qui s'était posé deux ans plutôt. © Nasa/LRO Science team
Ce cliché ne montre pas seulement le site d'atterrissage de la mission Apollo 12 dans l'océan des Tempêtes (du 14 au 24 novembre 1969). Il montre également le site d'atterrissage de Surveyor 3 qui s'était posé deux ans plutôt. © Nasa/LRO Science team

Cette sonde de la Nasa s’est fait connaître du grand public en nous faisant redécouvrir la Lune et pour sa série de clichés des différents sites d’atterrissage des six missions Apollo. Aussi remarquables étaient-elles, ces images étaient d’une résolution médiocre. Un défaut aujourd’hui corrigé en raison de l’abaissement de l’orbite de la sonde et de conditions d'ensoleillement très favorables.

Le site d'atterrissage d'Apollo 15. Cette mission, réalisée du 26 juillet 1971 au 7 août 1971, est la première à avoir utilisé une Jeep lunaire. Près de 30 kilomètres ont ainsi été couverts pendant le séjour sur la Lune (30 juillet au 2 août). © Nasa/LRO Science team
Le site d'atterrissage d'Apollo 15. Cette mission, réalisée du 26 juillet 1971 au 7 août 1971, est la première à avoir utilisé une Jeep lunaire. Près de 30 kilomètres ont ainsi été couverts pendant le séjour sur la Lune (30 juillet au 2 août). © Nasa/LRO Science team

Depuis 2011, l’orbite habituelle de LRO (50 kilomètres d'altitude) a été abaissée, pour survoler les sites Apollo à seulement 25 à 30 kilomètres. Ces passages à basses altitudes ont permis d’acquérir des images avec des détails de seulement 25 centimètres pour 1 pixel, permettant d’identifier sans trop de difficultés les modules de descente, les expériences scientifiques, les trajets des Jeeps lunaires autour des sites d'atterrissage ainsi que les traces de pas des astronautes


Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires