Mots-clés |
  • Astronautique,
  • lune,
  • Inde,
  • Nasa,
  • esa,
  • ISRO,
  • navette spatiale

Chandrayaan : la NASA embarquera à bord de l'orbiteur lunaire indien

Hier, l'accord a été officiellement entériné par Michael Griffin, directeur de la NASA, et Madhavan Nair, chef de l'Organisation de recherche spatiale indienne (ISRO). L'orbiteur lunaire Chandrayaan-1 emportera dans ses bagages deux instruments scientifiques de l'agence américaine.

Vue d'artiste de Chandrayaan-1(Crédits : Indian Space Research Organization) Vue d'artiste de Chandrayaan-1
(Crédits : Indian Space Research Organization)

Chandrayaan : la NASA embarquera à bord de l'orbiteur lunaire indien - 2 Photos

PDF

Par ailleurs, la NASA a fait savoir qu'elle serait dans l'incapacité de faire embarquer un astronaute indien dans ses navettes spatiales avant 2010, date du départ en retraite du Shuttle.

Mike Griffin et Madhavan Nair, après signature de leur accord (Crédits : Indian Space Research Organization)
Mike Griffin et Madhavan Nair, après signature de leur accord
(Crédits : Indian Space Research Organization)

La Nasa fera embarquer deux instruments à bord de Chandrayaan…

L'instrument M3 (Moon Mineralogy Mapper) développé par la NASA embarquera sur l'orbiteur Chandrayaan-1 avant son départ pour la Lune, programmé pour fin 2007-début 2008. Ce spectromètre dressera une cartographie spatiale et spectrale en haute résolution de la surface lunaire, et déterminera sa composition minérale. Il préparera le terrain pour les missions futures, en partant en quête de ressources.

Le second outil à prendre place dans la sonde indienne sera le Mini-SAR, un radar miniature qui recherchera des dépôts de glace dans les régions polaires de la Lune.

Hormis cette contribution de la NASA, un instrument du laboratoire spatial bulgare, cinq systèmes indiens et trois instruments développés par l'ESA (un spectromètre imageur X provenant du laboratoire anglais Rutherford Appleton Laboratory, un spectromètre fonctionnant dans l'infrarouge provenant de l'institut allemand Max Planck Institut für Aeronomie et un analyseur par réflexion atomique Sub-Kev de l'institut suédois Swedish Institute of Space Physics) prendront également place à bord de Chandrayaan-1.

… Mais ne fera pas embarquer d'astronaute indien dans ses navettes

Parallèlement à cette annonce, les agences spatiales indienne et américaine ont également annoncé qu'elles ajournaient leur projet commun concernant l'embarquement d'un astronaute indien à bord du Shuttle, et son envol à destination de la station spatiale internationale. L'année dernière, un accord avait été signé en ce sens, mais Michael Griffin a expliqué que le nombre de vols de navettes avait dû être revu à la baisse - 17, et que le nombre de passagers allait être réduit au strict minimum.

L'orbiteur lunaire Chandrayaan-1 décollera dans un an et demi à bord du lanceur Polar Satellite Launch Vehicle. Ce satellite de 525 kilogrammes sera placé en orbite polaire autour de la Lune. Sa mission, qui durera deux ans, devrait permettre aux scientifiques de percer les mystères de l'origine et de l'évolution de notre Système Solaire, et tout particulièrement de notre satellite.


A voir aussi sur Internet

Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires