Tech

DelftAcopter, un drone qui décolle comme un hélicoptère et vole comme un avion

VidéoClassé sous :drone , Université de technologie de Delft , Adav

Par Marc Zaffagni, Futura

L'université de technologie de Delft (Pays-Bas) a développé un drone 100 % autonome qui décolle et se pose à la verticale et vole comme un avion, le tout avec un seul rotor électrique principal. Une configuration idéale pour évoluer sur des terrains difficiles, par exemple dans le cadre de missions humanitaires pour délivrer des médicaments.

Le DelftAcopter est ce que l'on appelle un Adav, un aéronef à décollage et atterrissage verticaux. Ce drone autonome a été développé par l'université de technologie de Delft (Pays-Bas). Si ce concept existe depuis longtemps, la transposition sur les drones est plus récente. L'objectif est de concevoir des appareils autonomes qui soient capables de décoller et d'atterrir sur des terrains accidentés, ou bien des navires, tout en ayant l'agilité d'un avion.

Le DelftAcopter est un prototype de drone qui accomplit toutes les phases de décollage, transition verticale/horizontale et d'atterrissage en totale autonomie. Il est muni d'un GPS qui lui sert à naviguer sans assistance. Ce qui fait sa particularité par rapport à d'autres Adav, comme le Greased Lightning développé par la Nasa ou le Dronad’Air de l'Epitech, est sa conception en biplan sans queue, son rotor central et les deux moteurs aux extrémités des ailes qui lui permettent de pivoter à 90° et d'effectuer toutes les manœuvres de transition.

Grâce à cette configuration, le DelftAcopter peut voler comme un avion jusqu'à près de 100 km/h. Ses concepteurs annoncent qu'il dispose d'une autonomie d'une heure, ce qui est nettement supérieur à ce que proposent les drones grand public actuels qui ne franchissent pas la barre des 30 minutes. L'engin est capable d'emporter une charge utile de 4 kg. L'université de Delft explique l'avoir conçu pour le transport et la livraison de médicaments dans des zones difficiles d'accès, par exemple suite à une catastrophe naturelle. Mais l'on peut facilement imaginer que ce type de design puisse être repris pour des drones de livraison à vocation commerciale. © MavLab TUDelft