Exemple d'un serveur NAS doté de disques jumelés en Raid. Ce type de boitier propose plusieurs combinaisons possibles en multi-Raid. Le plus souvent, un serveur est vendu sans disque dur. © jackykids, fotolia

Tech

Raid

DéfinitionClassé sous :informatique , stockage hybride , Raid
 

Raid ou Redundant Array of Independant Disks : norme technique de liaison entre la carte mère d'un ordinateur et plusieurs disques durs. Elle permet l'utilisation en parallèle de ces différentes unités de stockage. Originellement exploitée par les professionnels et le secteur du stockage en ligne, la norme Raid est désormais accessible au plus grand nombre avec l'arrivée massive des mini-serveurs NAS domestiques à un tarif raisonnable. Ils permettent de protéger les données importantes en multipliant les sources de stockage et en les automatisant.

Ce parallélisme apporte deux possibilités, cumulables ou non : 

  • Une accélération de l'enregistrement, un même fichier pouvant être fractionné en plusieurs parties transférées simultanément vers autant de disques. Cette norme est baptisée Raid 0. En revanche, si seul ce standard est disponible, un même fichier réparti sur plusieurs disques peut être perdu en cas de destruction de l'un des disques. Une forme alternative de ce procédé existe. Elle s'appelle JBOD. Avec ce standard, un seul disque dur est exploité au lieu de deux.
  • Un fichier peut être sauvegardé en plusieurs exemplaires (c'est le principe du disque miroir) pour réaliser un backup permanent. Ce système de sécurisation des données donne lieu à plusieurs autres standards. Le Raid 1 se contente de réaliser une copie conforme d'un disque sur l'autre. Si l'un des deux rend l'âme, rien n'est perdu. L'inconvénient, c'est que la capacité globale doit être doublée. Il faut donc deux disques de 2 To, soit 4 To, pour mettre à l'abri 2 To.

Le Raid 5 est le mélange des capacités du Raid 1 avec les performances obtenues grâce au Raid 0.

D'autres normes Raid

Signalons l'existence d'autres normes moins exploitées ou tombées dans l'oubli : le Raid 2, qui est une amélioration du Raid 0 et n'est plus utilisée. Le Raid 3 et le Raid 4 fonctionnent de la même façon que le Raid 5 mais nécessitent au moins trois disques durs. Le Raid 6, lequel sait gérer une panne simultanée de deux disques durs sans perte de données.

Enfin, on parle également de Raid 10 ou 1+0. Ce type de système nécessite au moins quatre disques durs. Deux seront jumelés en Raid 1 et deux autres disques durs en Raid 0 pour plus de performances. Le nombre de disques doit être systématiquement doublé.

Dans tous les cas, à partir du moment où l'on associe plusieurs disques durs, il est recommandé d'exploiter des modèles identiques, notamment pour le Raid 5. Ce principe présente une faille importante car si le modèle en question possède un défaut matériel de conception, il peut se retrouver sur l'ensemble des disques du système et engendrer une perte totale des données. Face à ce souci de forte probabilité, il n'y a pas vraiment de recette miracle, hormis des sauvegardes sur d'autres supports externes.

Cela vous intéressera aussi
À voir aussi :