Sciences

Quand la sonde Cassini plongera vers Saturne

VidéoClassé sous :cassini , Astronautique , CassiniHuygens

Par Xavier Demeersman, Futura

Le 26 avril prochain, la sonde Cassini entamera la dernière partie de sa longue mission dans le monde de Saturne, qu'elle explore depuis 2004. Combinant images de synthèse et authentiques photographies de la planète et de ses satellites, cette vidéo de la Nasa évoque les grands moments de cette exploration puis les derniers mois de la sonde. Cassini passera 22 fois entre la Saturne et ses anneaux avant son plongeon final, le 15 septembre 2017. La moisson de données et d'images promet d'être sensationnelle.

Cette superbe vidéo (Cassini's Grand Finale), où des images de synthèses de la sonde Cassini (ESA et Nasa) sont superposées à de véritables vues de Saturne et de ses satellites, nous fait revivre les grandes étapes de sa mission d'exploration, débutée au début de l'été 2004. Comme il est dit (en anglais) au début, il lui a fallu sept ans, au départ de la Terre, pour rejoindre la planète aux anneaux.

Les chercheurs sont comblés depuis 13 ans par cette visite, à plus 1,5 milliard de km en moyenne de la Terre. La moisson de données de l'atterrisseur Huygens sur l'atmosphère de Titan, en janvier 2005, le plus grand de ses 62 satellites confirmés (ils seraient 150 au total), fut extraordinaire. Depuis, les 125 survols ont dévoilé des lacs et des mers sombres d'hydrocarbures sous d'épaisses brumes de méthane.

Cassini passera 22 fois entre Saturne et ses anneaux

L'une des plus grandes surprises de la mission fut sans aucun doute les geysers d'Encelade, petite lune glacée, approchée plusieurs fois. Ces panaches jaillissant de fractures proches du pôle sud trahissent un immense océan global potentiellement habitable. Un monde qui n'est pas sans rappeler Europe, autour de Jupiter.

À partir de la deuxième minute, le film évoque la dernière phase de la mission qui débutera ce 26 avril, alors que la réserve de carburant s'épuise. Avant que Cassini se jette dans l'atmosphère de Saturne le 15 septembre, ingénieurs et chercheurs s'autorisent des opérations plus risquées mais sans doute riches en données scientifiques : une série de 22 passages dans l'espace de 4.200 km entre la planète et la bordure interne de ses anneaux. Les images promettent d'être magnifiques : un point de vue inédit sur les volutes qui tapissent sa haute atmosphère et aussi, bien sûr, sur les nuées de cailloux glacés qui composent ses anneaux.

  Les commentaires ne sont pas disponibles pour le moment.