Sciences

William Sturgeon

1783-05-22 - 1850-12-04

Scientifique

Classé sous :physique , inventeur , électroaimant

Découvertes

William Sturgeon a été très actif dans le domaine de la physique avec l'invention de l'électroaimant et du moteur électrique.

Biographie

William Sturgeon est né le 22 mai 1783 à Whittington, en Angleterre. Il est issu d'une famille très modeste, d'un père cordonnier et d'une mère qu'il perdit en 1793 alors qu'il n'avait que 10 ans.

William Sturgeon décide alors de quitter l'école pour devenir apprenti cordonnier. Le métier ne lui plaît guère et il s'engage dans l'armée en 1802, servant dans l'artillerie en 1804. C'est durant cette période qu'il va s'intéresser aux mathématiques et à la physique. En 1820, il quitte l'armée pour devenir conférencier en physique et devient également membre de la société littéraire de Woolwich. Quatre ans plus tard, il entre au Royal Military College à Addiscombe comme maître de conférences.

William Sturgeon, père de l'électroaimant

En 1825, il présente le premier électroaimant, ce qui lui vaut l'année suivante de recevoir la médaille d'argent de la Royal Society of Arts. En 1826, il se marie avec Mlle Hilton, union qui ne durera pas longtemps puisque 3 ans plus tard, il épouse Mary Bromley, avec laquelle il adoptera une fille.

En 1832, il présente une deuxième invention majeure : le premier moteur électrique. En 1836, il publie le journal Les Annales de l'Électricité (qu'il dirigera jusqu'en 1843 après avoir publié dix volumes) et invente le galvanomètre. L'année suivante, il fonde l'Electrical Society de Londres avec l'aide de Jean-Pierre Gassiot et de Charles Vincent Walker. En 1840, il dirigera la Royal Victoria Gallery of Practical Science à Manchester, qui fera faillite deux ans plus tard en lui faisant perdre beaucoup d'argent.

Il finira sa carrière en donnant des conférences dans de nombreuses villes d'Angleterre. William Sturgeon est mort le 4 décembre 1850 dans le quartier de Prestwitch, à Manchester, en Angleterre.