Sciences

L'Esa étudie la possibilité d'imprimer une base lunaire en 3D

VidéoClassé sous :mission lunaire , utilisation des ressources luniares , esa

Avec l'avènement de l'impression 3D, de nouvelles idées de construction émergent. Après avoir prouvé que l'impression était possible dans l'espace en utilisant de la poussière lunaire, l'Agence spatiale européenne (Esa) présente un projet ambitieux : une base imprimée en 3D sur la Lune. Découvrez en vidéo comment pourrait s'édifier ce surprenant bâtiment.

Que ce soit pour fabriquer des voitures, ou encore monter des maisons, l'impression 3D est en train de bouleverser la façon dont on construit les objets de taille respectable. Concernant la conquête spatiale, l'idée est séduisante d'utiliser du matériel disponible sur place pour construire une base lunaire qui protégera les astronautes des radiations solaires, des températures extrêmes et des micrométéorites.

En partenariat avec le cabinet d'architecture Foster + Partners, l'Agence spatiale européenne (Esa) a imaginé comment pourrait se dérouler la construction d'un abri lunaire de ce type. La base serait constituée d'une structure gonflable et située dans une zone particulièrement bien éclairée : le pôle sud. En mettant à profit l'énergie solaire ainsi que le régolite (la poussière lunaire), des robots pourraient façonner un bâtiment en trois mois environ.

Pour l'instant, ces concepts ne sont qu'à l'état de projet, mais chacun de ces avancements pourrait représenter une étape en vue de l'éventuelle colonisation de la Lune dans le futur. Au mois d'octobre 2014, 350 experts de l'impression 3D se sont réunis sur le site de l'Esa afin de discuter du potentiel de cette technologie dans l'espace.

© Esa