Santé

Poitrine : quelle est la taille préférée des hommes ?

Dossier - Les dessous de la séduction
DossierClassé sous :biologie , Amour , sexe

-

La nature dans sa grande sagesse semble avoir créé l’homme et la femme afin de servir une cause : celle de la vie. Or, pour créer de la vie, il faut une union entre deux individus possédant les organes reproducteurs compatibles. Mais pour que cela se fasse, il faut le désir. Le désir qui a pour but de prolonger leur propre vie en en créant une nouvelle, c’est-à-dire en faisant des enfants.

  
DossiersLes dessous de la séduction
 

Selon les hommes, quelle est la taille idéale pour une poitrine ? En fait, il est difficile de répondre à cette question car ce n'est pas nécessairement les fortes poitrines qui sont préférées.

Dans une recherche menée par Beck et ses collègues (1976), on demandait à des hommes et des femmes de juger des silhouettes de femmes dont on avait manipulé la taille de la poitrine en fonction d'une taille moyenne qui servait de référence : les silhouettes avaient donc une taille de poitrine plus élevée ou plus faible que cette moyenne. Les résultats montreront que ce sont les poitrines légèrement plus fortes que la moyenne qui sont préférées des hommes tandis que les femmes manifestent une évaluation plus positive pour des poitrines légèrement plus petites que la moyenne.

Selon les hommes, quelle est la taille idéale de poitrine ? Et selon les femmes ? ©JackMac34, Domaine public

Homme/femme : un rapport différent à la taille de poitrine

Cet effet est trouvé dans d'autres recherches qui montrent, en outre, que, peut-être, les femmes se trompent en ce qui concerne les préférences masculines. Wildman et Wildman (1976) ont demandé à des hommes et à des femmes, à partir de photographies de poitrines provenant de magazines, de désigner le type de poitrine préféré pour elle/lui et pour la personne de sexe opposé. On a ensuite comparé ces préférences avec la taille moyenne des seins des femmes.

Les résultats montreront que les femmes exagèrent beaucoup la taille des poitrines qu'elles supposent préférées par les hommes. Toutefois, on constate que les femmes ont des poitrines en moyenne inférieures à celles que les hommes déclarent préférer.

Les hommes ne préfèrent donc pas les poitrines les plus grosses mais ils sont plus attirés par des poitrines plus importantes que la moyenne de celle des femmes.