Tech

Avec le tilt shift, transformez la ville en maquette

VidéoClassé sous :technologie , vidéo , effet de maquette

Le « tilt shift », nommé dans la langue de Molière effet maquette, est une technique de photographie réduisant la profondeur de champ. De larges flous entourent alors le sujet, donnant l'impression d'une vue très rapprochée, comme en témoigne cette balade dans Singapour. L'effet est obtenu par un objectif à bascule ou bien par un logiciel de retouche photo.

Pour créer des zones floues sur une image, la voie royale est « l'objectif à bascule et décentrement », tilt-shift en anglais. Il pivote (tilt), de sorte que ses lentilles ne sont plus parallèles à la surface sensible du capteur et il se décale (shift). Il est alors possible de contrôler la profondeur de champ mais aussi la perspective, par exemple pour redresser une façade prise du sol.

Ce procédé est utilisé depuis très longtemps grâce aux chambres photographiques, où l'objectif est installé au bout d'un soufflet mobile. Nikon fut le premier, en 1962, à en concevoir un, sans soufflet, pour un appareil au format 24 x 36 mm.

Singapour en miniature

Le photographe Tagusa Chan avec son film Miniature Town : Potong Pasir nous fait voyager au centre de Singapour dans l'un des plus petits quartiers résidentiels du pays, connu pour ses toits en ardoise et son école de quartier. En floutant savamment les images, l'artiste Tagusa Chan nous plonge un univers miniaturisé.

Comment l'imiter ? Même après plus de 50 ans d'existence, un objectif à bascule et décentrement reste assez coûteux (à partir de 1.500 euros pour des marques telles que Canon et Nikon). Une alternative est de travailler en post-traitement. Il faut un logiciel de retouche photo, une bonne maîtrise de l'outil et un certain sens artistique.

© Tagusa Chan et Futura-Sciences