Tech

Projet Insension : ouvrir la communication avec les personnes atteintes de troubles cognitifs multiples

VidéoClassé sous :intelligence artificielle , Assistance handicap , aide aux handicapés

Le projet d'innovation Insension est l'une des nouvelles grandes promesses de l'intelligence artificielle. Grâce à cette technologie, les chercheurs européens espèrent donner aux personnes atteintes de troubles cognitifs sévères et multiples une nouvelle autonomie.

Coordonné par le chercheur en informatique Michał Kosiedowski, le projet Insension propose d'ouvrir une nouvelle voie dans la communication avec les personnes atteintes de troubles cognitifs sévères et multiples (PMLD). Pour atteindre cet objectif, les chercheurs ont choisi d'équiper la personne en besoin d'assistance d'une série de capteurs (vidéo, audio, physiologiques), et ont développé un logiciel capable de suivre et d'interpréter les multiples signaux que ceux-ci enregistrent.

Communication invisible

« Lorsque nous songeons à des personnes atteintes de PMLD, nous devons imaginer quelqu'un qui n'a pas l'opportunité de recourir à tous les moyens habituels de communication que nous employons. C'est-à-dire pas de langage verbal, manifestement aucune expression faciale aisément visible, pas de gestes ni de signes », commente le professeur Andreas Fröhlich. Ainsi qu'il l'explique, les problèmes de communication qui en découlent ne sont pas tant imputables à l'un ou l'autre des interlocuteurs, mais pointent plutôt du doigt les limites de nos modes d'interaction.

Les signes porteurs de sens ne sont néanmoins pas complètement absents chez les personnes atteintes de PMLD, et peuvent être décelés et appris à mesure qu'une relation se développe avec un interlocuteur. De subtiles variations de tension musculaire, de respiration ou de discrets mouvements deviennent de précieux indicateurs, mais demandent néanmoins une attention soutenue et permanente. Le rôle d'Insension est de mesurer ces signaux et, progressivement, d'apprendre à les interpréter de façon personnalisée pour redonner à l'utilisateur de cette technologie une forme de contrôle sur son environnement.

Une technologie importante mais pas omnipotente

Ainsi que le soulignent les membres du projet, le but de cette technologie n'est pas de remplacer l'entourage de l'enfant ou de l'adulte qui en a besoin. Bien au contraire, celle-ci permet une meilleure qualité d'interaction en amplifiant les signaux qui sont communiqués, et en permettant ainsi au parent, à l'ami ou à l'aide de vie de mieux entendre et accompagner ceux qui leur sont chers.