Tech

Interview 2/5 : les micro-robots ont un bel avenir

VidéoClassé sous :robotique , robot , Jean-Claude Heudin

Les avancées technologiques font que les robots sont de taille de plus en plus réduite. Les micro-robots deviendront peut-être les alliés de notre quotidien dans le futur. Jean-Claude Heudin, directeur du laboratoire de recherche de l'Institut international du multimédia, nous aide à mieux comprendre ces machines minuscules.

Abonnez-vous à la lettre d'information Vidéos : nos vidéos qui sortent vraiment du lot.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

De taille extrêmement réduite, les micro-robots peuvent faire des choses impossibles pour un robot plus grand. Un autre avantage est de pouvoir les utiliser de façon collective ou évolutive. À la place d'un seul et unique robot onéreux, plusieurs petits pourraient accomplir ensemble la même tâche, à l'image des fourmis.

La Nasa est précurseur dans la recherche des micro-robots, avec l'aide de Rodney Brooks du MIT. À l'origine, l'idée était de remplacer les gros robots spatiaux par un ensemble de robots beaucoup moins chers mais spécialisés. En cas de problème, on pouvait en perdre un ou deux sans mettre la mission en péril.

Au niveau de sa taille, un micro-robot mesure moins de 10 x 10 cm environ. Actuellement, les plus petits ont la taille d'un insecte. On envisage une réduction jusqu'à l'échelle moléculaire. De nombreux chercheurs travaillent déjà sur l'hypothèse d'injecter ce type de robots dans le corps humain afin de soigner certaines pathologies ou de traiter des lésions, en particulier au niveau du cerveau.