Tech

Interview 1/5 : la longue saga des robots humanoïdes

VidéoClassé sous :robotique , robot , robot humanoïde

-

Portée par les progrès en électronique et en informatique, la robotique a fait ces dernières années des pas de géant. Jean-Claude Heudin, directeur du laboratoire de recherche de l'Institut international du multimédia, nous explique au cours de cette interview quels sont les enjeux qui se cachent derrière la création de robots humanoïdes.

L'idée de reproduire le vivant, tout du moins par l'image, remonte à l'origine de l'humanité. Dès son apparition, l'Homo sapiens a désiré recréer la vie. L'Homme a dû se sentir seul, perdu dans un milieu hostile, entouré d'animaux. Il devait déjà se trouver un peu différent. Les fresques pariétales, les statuettes retrouvées dans la grotte de Lascaux, par exemple, sont les témoins d'une première volonté de reproduire le vivant.

Dans l'Antiquité, on voit apparaître des « statues vivantes » et autres automates. Au siècle des Lumières, de telles machines sont les prémices des androïdes. Ce sont de purs mécanismes qui produisent des enchaînements de mouvements, mais qui restent incapables de réagir à des actions ou à leur environnement. Il faut attendre la fin de la Seconde guerre mondiale pour commencer à voir de véritables robots, capables de modifier leur comportement en fonction du cadre où ils évoluent.

Les robots humanoïdes sont quant à eux très complexes à mettre en œuvre. À l'heure actuelle, ils ne sont pas encore totalement opérationnels. L'un des principaux enjeux est tout simplement la station debout. Faire marcher un robot sur deux pattes est plus compliqué que sur quatre ou huit, pour des questions d'équilibre. Faire tenir un robot debout est déjà un défi à part entière, et Honda a été l'un des premiers à le relever.