Au moment de changer sa voiture, il peut aujourd’hui être difficile de faire un choix, notamment entre véhicule électrique et voiture hybride. © Tierney, Fotolia

Tech

Voiture hybride ou électrique : que choisir ?

Question/RéponseClassé sous :voiture , voiture hybride , voiture électrique

Selon un sondage CSA/Franfinance réalisé en octobre 2018, un tiers des Français souhaiterait acheter une voiture plus moderne. Une voiture plus respectueuse de l'environnement par exemple. Mais dans la jungle des offres, il n'est pas toujours évident de choisir. Notamment entre une voiture hybride et une voiture électrique.

Entre poids économique, marché pléthorique et considérations écologiques, il n'a peut-être jamais été aussi difficile de faire un choix quant à l'achat de nouvelle voiture. Et si les Français continuent à placer le prix en tête de leurs critères (sondage CSA/Franfinance, octobre 2018), ils apparaissent aussi de plus en plus désireux de s'orienter vers des voitures plus écologiques.

Les voitures hybrides et électriques sont aujourd'hui mises sur le devant de la scène. Les immatriculations ne cessent d'augmenter chaque année, attestant d'un réel engouement pour une automobile plus verte. Mais entre la voiture hybride et la voiture électrique, comment choisir ? En cherchant la correspondance entre les spécificités de chaque véhicule et vos propres besoins.

Électrique et hybride, un large choix dans le neuf ou l’occasion

Au départ moquée, la Renault Zoe a peut-être été le premier emblème de la voiture électrique en France. La Nissan Leaf, la Volkswagen ID.3 1 ST , la BMW i3 ou encore les dernières Audi e-tron l'ont suivie. Et aujourd'hui, de nombreux autres choix s'offrent aux conducteurs permettant à la voiture électrique de se démocratiser de plus en plus.

Les voitures hybrides connaissent également un réel engouement auprès du grand public. Jugée moins drastique que l'achat d'une voiture électrique, l'acquisition d'une voiture hybride apparaît comme la parfaite transition de la motorisation essence ou diesel vers une mobilité plus verte. Parmi les véhicules hybrides les plus prisés en France, on retrouve plusieurs modèles de Toyota (Yaris Hybride, C-HR Hybride, Auris Hybride, RAV4 Hybride). Un signe qui témoigne probablement de l'avance considérable que le constructeur nippon a prise sur ce marché.

Sept ans après leur arrivée sur les routes françaises, les voitures électriques connaissent aussi une poussée de popularité sur le marché de l'occasion. Des sites tels que Vivacar proposent des dizaines d'annonces de Renault Zoe d’occasion. Avec l'ouverture du marché aux financements en location avec option d'achat, on peut s'attendre à une popularisation des citadines électriques dans les grandes villes de France.

Et sur le marché de l'occasion, l'engouement naît également pour les voitures hybrides. Il faut dire que les hybrides de seconde main affichent souvent de faibles kilométrages et que l'entretien des voitures hybrides est bien plus simple que celui des motorisations thermiques à essence ou diesel.

Fin 2018, 55 % des Français envisagent l’achat d’une voiture hybride alors que 18 % seraient prêts à opter pour une voiture électrique (sondage CSA/Franfinance, octobre 2018). © Olivier Le Moal, Fotolia

Hybride ou électrique, des atouts différents

Finalement, pour choisir entre une voiture hybride et un véhicule électrique, il faudra surtout s'interroger quant à ses besoins et à ses habitudes de conduite. En effet, l'usage que vous aurez d'une hybride différera forcément de celui que vous aurez d'une électrique... Et inversement.

Ainsi, on recommandera plus facilement une voiture électrique aux conducteurs adeptes de la conduite citadine et pouvant s'équiper d'une station de recharge à domicile ou sur le lieu de travail. Car l'autonomie de ces voitures n'est pas encore optimale et le réseau des stations de charge reste diffus. Mais le prix de l'électricité plutôt intéressant.

La voiture électrique est également adaptée aux automobilistes cherchant une conduite plus responsable et respectueuse de l'environnement. Les conséquences sur la pollution sont en effet quasi inexistantes et seule la batterie doit être entretenue sur le long terme.

Les véhicules hybrides, quant à eux, encore moins chers à l'achat que les 100 % électriques - mais plus chers que les voitures thermiques -, siéront parfaitement aux conducteurs adeptes de la conduite sur de longs trajets. Proposant une motorisation double entre l'essence et l'électrique, les véhicules hybrides sont le parfait pont entre les motorisations thermiques et l'électrique. S'ils ont beaucoup de détracteurs, certains jugeant qu'il ne s'agit que d'un petit pas en avant vers une mobilité plus verte, les conducteurs semblent aujourd'hui très enclins à faire la transition vers les véhicules hybrides.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

Armadillo-T, la voiture électrique pliante  Pour réduire le problème du stationnement dans les grandes villes, des ingénieurs coréens ont imaginé une nouvelle voiture pliante inspirée du tatou : Armadillo-T. De plus, elle n’est pas polluante… puisque 100 % électrique. © Kaist