L’organisme qui élabore les normes autour du Bluetooth vient d’officialiser le Bluetooth LE Audio. Cette nouvelle norme promet d’améliorer la qualité audio des casques et oreillettes sans fil ainsi que leur autonomie, et permettra de multiples connexions sur un seul appareil.

Cela vous intéressera aussi

Le Bluetooth Special Interest Group (SIG), l’organisme qui élabore les normes autour du Bluetooth, vient de finaliser les spécifications techniques pour le Bluetooth LE Audio. Cette publication marque le coup d’envoi de cette nouvelle technologie qui promet une meilleure qualité audio pour les écouteurs et casques sans fil, une consommation réduite et de nouvelles fonctions. Les constructeurs pourront dès à présent commencer à l’intégrer dans leurs produits, dont les premiers pourraient arriver sur le marché dans les prochains mois.

Le Bluetooth Low Energy (LE) est un mode de connexion sans fil basse consommation, généralement utilisé par les appareils peu puissants qui n’envoient des données que périodiquement, comme les capteurs. Le Bluetooth LE  Audio s’appuie sur cette technologie pour profiter de ces avantages tout en apportant la transmission du flux audio en continu et devrait ainsi permettre de réduire la taille des appareils ou d’en augmenter l’autonomie.

Graphique comparant la note attribuée à la qualité perçue par des utilisateurs pour le nouveau codec LC3 et l’ancien SBC, selon la bande passante utilisée. © Bluetooth SIG
Graphique comparant la note attribuée à la qualité perçue par des utilisateurs pour le nouveau codec LC3 et l’ancien SBC, selon la bande passante utilisée. © Bluetooth SIG

Quels sont les avantages du Bluetooth LE  Audio ?

En comparant le fonctionnement audio du Bluetooth de base, dit Bluetooth Classic, avec le nouveau Bluetooth LE  Audio, ce dernier se montre supérieur sur tous les plans. La qualité audio sera meilleure grâce au nouveau codec Low Complexity Communication Codec (LC3), en comparaison au low-complexity subband codec (SBC). Le nouveau codec permet de compresser un flux audio de 1,5 Mbp à seulement 160 kbps au lieu de 345 kbps tout en conservant une qualité d’écoute jugée supérieure.

Cette nouvelle norme promet également une latence réduite. Là où le Bluetooth Classic affiche un temps de réponse d’environ 100 à 200 millisecondes, le Bluetooth LE Audio réduit ce délai à seulement 20 à 30 millisecondes. Cela limitera le besoin de compenser un décalage entre l’audio et la vidéo, et sera beaucoup plus adapté pour les jeux vidéo.

Bien entendu, il existe déjà d’autres codecs qui offrent des performances supérieures ou une latence réduite par rapport au Bluetooth Classic. Toutefois, outre le fait que les écouteurs et l’appareil auxquels ils sont raccordés doivent tous les deux prendre en charge le même, il s’agit de codecs propriétaires. Les constructeurs doivent payer pour avoir le droit de les inclure. Le Bluetooth LE Audio est gratuit, ce qui pourrait réduire légèrement le prix des écouteurs et inciter les constructeurs à adopter la norme très rapidement.

Se connecter aux diffusions Auracast sera aussi simple que de se connecter en Wi-FI. © Bluetooth SIG
Se connecter aux diffusions Auracast sera aussi simple que de se connecter en Wi-FI. © Bluetooth SIG

Une nouvelle fonction de diffusion

Cette nouvelle norme offre une meilleure gestion de la perte de paquets de données grâce aux canaux LE Isochrone ajoutés dans la norme Bluetooth 5.2. Plutôt que de demander le renvoi de données perdues qui, par conséquent, seront reçues quand elles seront devenues inutilisables car le flux audio aura continué, les appareils pourront simplement passer à la suite. Ceci permet d’obtenir de meilleures performances en cas d’interférences ou à distance maximale, et les perturbations passeront plus facilement inaperçues.

Les appareils seront ainsi capables de gérer de multiples flux simultanés, ce qui conduit à une meilleure gestion du stéréo pour les écouteurs sans fil. Plutôt que d’avoir une oreillette connectée à l’appareil source et l’autre connectée à la première oreillette, comme c’est souvent le cas, les deux pourront se connecter directement au même appareil.

Les canaux LE Isochrone sont aussi la fondation de la nouvelle fonction phare du Bluetooth LE Audio, appelée Auracast. Elle permet enfin d’utiliser plusieurs casques simultanément avec un seul appareil. Cela fonctionne comme une diffusion à sens unique, et peut donc fonctionner avec un nombre illimité d’appareils à portée. Les utilisateurs pourront se connecter à un Auracast public, par exemple pour des informations dans une gare ou pour entendre le téléviseur à la salle de sport. Ils pourront aussi créer des Auracast privés, protégés par mot de passe, pour partager leur musique avec des amis à proximité. La technologie fonctionnera également avec les appareils auditifs, ce qui pourrait inciter à une adoption rapide par les constructeurs de téléviseurs, mais aussi par les cinémas, théâtres et autres lieux ouverts au public afin d’améliorer l’accessibilité.