Les GPS font désormais partie intégrante de notre quotidien. D’ailleurs, de nombreux dispositifs sont déjà intégrés dans les voitures les plus récentes. Pour les autres cas de figure, les usagers utilisent très souvent des GPS mobiles à clipser sur le tableau de bord ou leur smartphone directement. Mais qu’en est-il pour la conduite à moto ou à vélo ?

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Kézako : comment fonctionne un GPS ? Le GPS (Global Positioning System), présent dans de nombreux véhicules terrestres, aériens et marins mais aussi dans une majorité de smartphones, fait désormais partie de notre quotidien. Unisciel et l’Université de Lille 1 nous expliquent, avec le programme Kézako, le fonctionnement de ce système et nous rappelle son histoire dans cette courte vidéo didactique.

Ce n’est pas parce que l’on roule en deux-roues que l’on n’a pas besoin d’assistance de guidage pour trouver notre chemin… que ce soit en ville ou sur une route de campagne.

Peut-on utiliser un GPS sur une moto ou un vélo ?

Oui, et bien heureusement. Ces accessoires sont extrêmement pratiques si vous devez vous rendre dans un lieu que vous ne connaissez pas ou si vos itinéraires habituels sont temporairement inaccessibles.

Il existe des GPS spécifiques pour les motos mais force est de constater qu’ils sont souvent très onéreux. En cause ? Les matériaux utilisés doivent être plus résistants en cas d’intempéries.

Néanmoins, de plus en plus de personnes ont recours à leur smartphone pour bénéficier du guidage par géolocalisation. C’est aussi possible en deux-roues grâce à des accessoires de fixation performants.

Avec le GPS du téléphone, plus besoin de s'arrêter en chemin et déplier une carte pour trouver le bon itinéraire. © ArtHouse Studio, Adobe Stock
Avec le GPS du téléphone, plus besoin de s'arrêter en chemin et déplier une carte pour trouver le bon itinéraire. © ArtHouse Studio, Adobe Stock

Quel produit choisir pour utiliser le GPS du téléphone ?

Pour pouvoir fixer votre smartphone en toute sécurité (en évitant que celui-ci ne tombe ou qu’il se casse à la moindre vibration), il vous faut choisir un support spécialement pensé pour. Vous devez en effet être en mesure de consulter le système de navigation en un coup d’œil et ce, sans prendre le risque de vous déconcentrer en conduisant.

La marque Shapeheart, par exemple, a imaginé un support qui se visse sur le guidon et muni d’un puissant aimant qui immobilise le téléphone. Plusieurs produits sont commercialisés en fonction du véhicule conduit : une moto, un scooter ou un vélo. Dans tous les cas, l’accessoire permet d’entendre facilement les indications vocales et de voir le trajet sur la carte virtuelle pour vous repérer.

Quels sont les critères de sélection ?

Pour trouver le bon support téléphone pour guidon, vous devez vous reporter à quelques critères qui nous semblent particulièrement importants :

  • amortir les vibrations du véhicule selon le revêtement de la route (graviers, pavés, goudron, avec des nids-de-poule…) ;
  • bien maintenir le téléphone en écartant tout risque de chute et de casse ;
  • avoir une excellente résistance au vent et à la vitesse ;
  • être protégé contre la pluie, la poussière ainsi que les éventuels résidus susceptibles de voler ;
  • s’assurer que la protection n’entrave pas l’utilisation tactile du téléphone.

Si l’on se réfère de nouveau au support créé par Shapeheart, regardons de plus près ses caractéristiques. Tout d’abord, sachez que la stabilité du support a été prouvée lors d’un test de vitesse sur circuit à… 226 km/h ! De même pour la résistance face au vent avec des performances enregistrées dans une soufflerie allant jusqu’à 140 km/h.

Enfin, rassurez-vous, votre smartphone ne craint rien. L’aimant, même très puissant, ne perturbera pas le fonctionnement du téléphone ni son champ magnétique.

Peut-on l'utiliser à tout moment ?

Une fois que votre support de téléphone pour deux-roues est correctement installé, vous pourrez utiliser le système de GPS de votre smartphone n’importe quand.

C’est totalement adapté aux différents types de trajets. Au quotidien, vous pourriez en effet avoir besoin d’ajuster votre itinéraire en fonction de la circulation ou pour vous rendre à un rendez-vous dans un lieu inconnu. Pour les parcours plus longs si vous partez en week-end ou en road trip pendant les vacances, le guidage par GPS sera encore plus utile.

Le principal avantage est que vous pouvez l’utiliser quelle que soit la météo. Même par temps de pluie, la visibilité sur votre écran reste très bonne et vous trouverez votre chemin sans difficulté. En conduite à moto ou à vélo, le GPS peut rapidement devenir un accessoire du quotidien et vous servir tous les jours !

Article réalisé en partenariat avec Shapeheart