Comment Windows Defender protège votre PC ? © Ryanking999, Adobe Stock
Tech

Windows Defender : une protection suffisante pour votre PC ?

Question/RéponseClassé sous :Sécurité , cybersécurité , Windows Defender

Du petit netbook à la grosse tour de gaming, Windows Defender assure la sécurité de millions de machines utilisant le système d'exploitation de Microsoft. Mais est-il suffisant pour autant ?

Cela vous intéressera aussi

Microsoft Security Essentials était un logiciel antivirus inclus par Microsoft dans Windows à partir de 2009, jusqu'à ce qu'il soit supplanté par Microsoft Windows Defender Security Center. Avec ce logiciel, Microsoft veillait à ce que les clients bénéficient d'une certaine protection dès le premier démarrage de leur ordinateur. Il ne leur coûte rien et ne nécessite aucune action de leur part.

Une protection qui a bien évolué au fil des années

Lorsque l'offre de sécurité de Microsoft a été examinée pour la première fois à la loupe, elle n'a pas impressionné. Mais elle s'est améliorée avec le temps, à tel point qu'elle a commencé à obtenir les meilleures notes dans les évaluations de laboratoires indépendants comme AV-Comparatives.

L'écran d'accueil de Windows Defender. © Microsoft

Des lacunes persistent...

Defender n'a pas totalement volé la vedette aux McAfee et autres Bitdefender. On pourrait mettre cela sur le compte de décennies de reconnaissance du nom des concurrents, mais les tests ont révélé quelques lacunes notables dans Windows Defender. Par exemple, le filtre SmartScreen de Edge ne bloquerait que 68 % des sites de phishing. C'est particulièrement mauvais comparé aux 89 et 90 % bloqués par Firefox et Chrome. Dans ces tests, Kaspersky et McAfee ont bloqué 100 % des sites de phishing (tests effectués par PCMag).

C'est d'autant plus décevant que les attaques de phishing peuvent faire beaucoup de dégâts et qu'elles ne nécessitent pas une grande sophistication technique de la part des attaquants. Un site de phishing incite les gens à communiquer volontairement des informations personnelles, comme des numéros de carte de crédit, en se faisant passer pour un site web légitime. Pour en savoir plus sur cette menace particulière, vous pouvez lire notre article sur la façon d'éviter les attaques de phishing.

Windows Defender ne couvre pas non plus la même gamme de produits que les sociétés de sécurité tierces. L'entreprise qui vous vend un logiciel antivirus peut également fournir une protection de sauvegarde, un gestionnaire de mots de passe, un VPN, un contrôle parental et bien d'autres choses encore, souvent regroupées dans une suite de sécurité. 

Les limites de Windows Defender 

Le problème, c'est que pour bénéficier de la meilleure protection des outils et des fonctions de sécurité intégrés de Windows, vous devez vous en tenir aux produits Microsoft. Cela signifie donc que vous devez utiliser Edge plutôt que Chrome ou Firefox comme navigateur par défaut, Microsoft Office 365 plutôt que Google Workspace ou LibreOffice, et Microsoft Teams plutôt que Slack ou Zoom

Par conséquent, si votre navigateur Chrome ou Firefox tombe sur un site web malveillant, vous devrez compter sur la protection du navigateur lui-même, et non sur celle de Microsoft (les protections de Chrome et Firefox sont plutôt bonnes en soi).

Microsoft propose des extensions de navigateur pour Chrome et Firefox, mais elles sont limitées aux machines exécutant les versions Pro, Entreprise ou Éducation de Windows 10 et Windows 11.

Pour que le contrôle parental fonctionne correctement, vos enfants doivent utiliser Edge, et aucun autre navigateur, sur Windows. Vous pouvez également installer les applications Microsoft Family Safety sur les appareils Android et iOS de vos enfants, mais cela nécessite un abonnement payant à Microsoft Office 365.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !