Les cryptomonnaies peuvent être source d’inquiétude pour leurs nombreux détenteurs © Léna Constantin, Adobe Stock
Tech

Comment sécuriser mes cryptomonnaies ?

Question/RéponseClassé sous :Cryptomonnaies , BitCoin , Ethereum
 

Pour sécuriser vos cryptomonnaies, vous pouvez mettre en œuvre plusieurs solutions, comme le Cold Wallet, le Hold Wallet et le Paper Wallet. Explications.

Cela vous intéressera aussi

Les cryptomonnaies peuvent être utilisées à diverses fins. Elles peuvent servir à faire des investissements, conclure des transactions, faire des achats, etc. Elles sont aussi une source d'inquiétude pour leurs nombreux détenteurs. En effet, ces dernières années, le nombre d'opérations de vols de cryptomonnaies a considérablement augmenté. Comment donc sécuriser ses cryptomonnaies ? Plusieurs solutions existent ; les voici.

Pourquoi devez-vous sécuriser vos cryptomonnaies ?

On ne le dira jamais assez : la sécurité est capitale dans l'univers des cryptomonnaies. Sans sécurité, difficile de faire interagir les différents acteurs du secteur. Mais cette sécurité est relativement fragile !

En effet, les utilisateurs d'actifs numériques peuvent décider de stocker leurs avoirs sur une plateforme d'exchange. Le problème, c'est que la quantité considérable de cryptomonnaies stockée par la plateforme peut attirer des personnes malveillantes. Elles feront alors de la cyberattaque dans le but de s'emparer des caisses de la bourse. Résultat, vous pourriez perdre tous vos actifs.

Les devises électroniques peuvent être mises à profit pour faire du trading. Pour cela, vous devez vous inscrire sur une plateforme, ouvrir des positions, etc. En dehors de la monnaie fiduciaire, plusieurs sites de trading proposent de trader avec des actifs numériques. Cependant, là aussi il y a un problème. Lequel ? La plateforme peut, elle aussi, être victime d'une attaque. Vous pourriez alors vous faire voler votre portefeuille Bitcoin (BTC), Ethereum (ETH), Cardano (ADA), Solana (SOL), etc.

Certaines personnes décident tout simplement de stocker leurs cryptomonnaies dans leurs ordinateurs. Au fond, ce n'est (peut-être) pas une mauvaise idée. Toutefois, il ne faut pas perdre de vue qu'un ordinateur est un bien qui peut se perdre. Il peut également être volé. S'il tombe entre les mains d'un hacker, ce dernier se fera plaisir à y retrouver les données personnelles de l'utilisateur. Il fera de l'ordinateur sa poule aux œufs d'or pour s'enrichir en actifs numériques.

Ainsi, qu'importe l'angle sous lequel on observe les cryptomonnaies, aussi pratiques soient-elles, elles sont susceptibles d'être volées. Cela signifie-t-il qu'il n'existe pas de moyens pour les protéger ? Pas du tout ! Au contraire, les solutions qui peuvent être exploitées abondent. Parmi elles, il y a l'utilisation du Cold Wallet. De quoi s'agit-il ?

Le Cold Wallet, la méthode la plus sûre

Qu'est-ce que le Cold Wallet ? Il s'agit d'un portefeuille virtuel qui n'est relié à aucun réseau Internet. De ce fait, il est théoriquement inviolable. Il ne peut pas être attaqué par un pirate informatique. Encore connu sous le nom de Hardware Wallet, le Cold Wallet fonctionne avec un objet physique qui peut avoir diverses formes selon les marques.

Quelle que soit la forme choisie, la clé privée n'est pas visible par le réseau, ce qui offre une protection optimale à son utilisateur. La clé privée est physique. Par contre, les cryptomonnaies sont, elles, stockées en ligne. De ce fait, pour y avoir accès, le propriétaire doit obligatoirement se servir de son Cold Wallet.

Le Cold Wallet signe chaque transaction afin de certifier que le propriétaire est d'accord pour l'effectuer. Donc, la seule contrainte - qui n'en est pas vraiment un - avec ce système, c'est qu'il faut chaque fois confirmer les transactions de transfert de cryptomonnaies en utilisant la clé privée.

Il existe plusieurs types de wallets physiques qui peuvent être utilisés. Par exemple, Ledger de la société française du même nom est l'une des solutions prisées par les utilisateurs de cryptomonnaies. À côté, il y a aussi d'autres entreprises : CoolWallet, Trezor, CoinPlus, etc.

Nous l'avons dit, l'utilisation du Cold Wallet nécessite de recourir à un objet physique. Cependant, tout le monde n'aime pas avoir cette contrainte. Pour ces personnes, il est possible d'utiliser des Paper Wallet.

Les Paper Wallet, une sécurité relative

Un paper wallet peut être généré hors-ligne, ce qui s'avère pratique. Une fois qu'il est généré, l'utilisateur note sa clé publique et sa clé privée sur un support qu'il ne doit pas perdre. Son wallet peut recevoir la monnaie électronique qui lui correspond, même lorsqu'il n'est pas connecté au réseau Internet. C'est donc un moyen pratique et sécurisé pour stocker de la cryptomonnaie.

Cependant, le paper wallet présente un inconvénient majeur. Avec lui, il n'est pas possible de faire des transferts sortants d'actifs numériques. Rectificatif : il n'est THÉORIQUEMENT pas possible d'en faire ! En effet, dans la pratique, il y a une solution exploitable. Elle consiste à importer votre clé privée dans un wallet : ordinateur, smartphone, web client, etc.

Mais cette technique présente, elle aussi, un défaut : elle expose le propriétaire à des attaques informatiques, puisque sa clé privée est à présent connectée à Internet. N'importe quel pirate informatique bien qualifié peut y avoir accès. Toutefois, il existe une parade. Il s'agit de recréer un paper wallet à chaque transfert effectué. C'est contraignant, mais c'est pour la sécurité.

Attention, avec un paper wallet, il n'est pas possible de retrouver les cryptomonnaies lorsqu'elles sont perdues. Contrairement aux autres méthodes de stockage, il n'y a pas de technique de récupération comme le backup ou le PassPhrase. D'où l'importance de bien garder votre clé.

Le Hot Wallet, une sécurité encore plus relative

Vous n'êtes pas tenté par la solution du Cold Wallet ? Dans ce cas, pour sécuriser vos cryptomonnaies, vous pourriez opter pour le Hot Wallet. Il consiste à stocker les cryptomonnaies sur un ordinateur, un smartphone ou une tablette en y sécurisant la clé privée.

L'avantage avec le Hot Wallet, c'est que le propriétaire a un contrôle total sur ses actifs numériques. Il en dispose comme il veut... à moins qu'un hacker entre en scène.

En effet, puisque la clé privée est sur l'ordinateur, celui-ci est susceptible de faire l'objet d'une attaque par un virus informatique. Résultat des courses : en voulant conserver ses cryptomonnaies, le propriétaire les expose à des pirates !

Une autre difficulté avec le Hot Wallet, c'est qu'il faut faire un suivi régulier. Des mises à jour régulières sont faites, et il est important de les intégrer à votre système sans quoi celui-ci devient encore plus vulnérable.

Cela dit, si malgré tout vous optez pour le Hot Wallet, vous pourrez bénéficier d'une certaine flexibilité. Les wallets fonctionnels sur ordinateur sont les suivants : Bitcoin Core, Exodus et Jaxx. Bien entendu, il en existe plusieurs autres. Pour ce qui est des smartphones, il est possible d'utiliser des applications comme Samsung Wallet et Mycelium. L'idéal est d'essayer plusieurs applications afin de trouver celle dont l'interface vous convient.

Sécuriser ses cryptomonnaies est un défi pour tous les propriétaires d'actifs numériques. À une époque où les hackers prolifèrent et aiguisent régulièrement leurs méthodes, il peut être difficile de mettre vos devises électroniques en lieu sûr. Pour autant, il y a diverses options qui peuvent être mises en œuvre : Hot Wallet, Paper Wallet, Cold Wallet, etc. Mais de toutes ces solutions, le Cold Wallet reste la plus pratique. Elle garantit une protection optimale et elle réduit les risques d'être victime des pirates informatiques.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !