Crypto.com propose une carte de crédit sur un compte alimenté en cryptomonnaies – mais soutenue par l’établissement Visa. © Crypto.com
Tech

Comment fonctionnent les crypto-cartes ?

Question/RéponseClassé sous :Cryptomonnaies , Finances , carte de paiement
 

Que sont ces cartes de crédits qui reposent sur un compte alimenté en cryptomonnaies ? Peut-on les utiliser partout ? En quoi diffèrent-elles des cartes de crédit classiques ?

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Les cryptomonnaies, comment ça fonctionne ?  Comme le Bitcoin, il existe aujourd’hui plus de 6.000 cryptomonnaies dans le monde. Ces monnaies sont basées sur la technologie blockchain. 

Il est courant de considérer que les cryptomonnaies serviraient avant tout à spéculer. Pourtant, l'utilité première d'une monnaie, c'est tout de même de pouvoir payer, d'acheter des biens. Qu'en est-il avec les crypto ? Depuis des années, divers sites Web acceptent les paiements en Bitcoin, notamment Expedia, Subway, Twitch ou Microsoft. Et certains bars ou magasins acceptent ce type de paiement - une liste des enseignes françaises est régulièrement mise à jour sur cette page : https://bitcoin.fr/depenser-ses-bitcoins/. Ce que l'on sait moins, c'est qu'il existe des crypto-cartes analogues aux cartes de crédit usuelles.

La demande pour des crypto-cartes est venue des utilisateurs de la plateforme d'échange Coinbase qui souhaitaient utiliser leurs avoirs dans la vie courante. Afin de répondre à cette demande, Coinbase a donc lancé une carte au Royaume-Uni dès avril 2019. Puis, en juin 2019, cette carte a été rendue accessible aux États-Unis, en France, Espagne, Italie, Irlande, Allemagne ou encore aux Pays-Bas...) Désormais, il existe énormément de prestataires proposant de telles crypto-cartes : Binance, Curve, Crypto.com, CryptoPay...

Les crypto-cartes acceptées dans presque tous les points de vente

Semblable à une carte classique, une crypto-carte est acceptée dans presque tous les points de vente du monde. Et elle permet aussi de retirer des euros depuis n'importe quel distributeur. Il est également possible de s'en servir pour des paiements mobiles (Apple Pay, Google Pay). La différence essentielle, c'est que le compte relatif à une crypto-carte, au lieu d'être approvisionné en euros, l'est dans une monnaie telle que Ethereum, Bitcoin, BNB, CRO et autres avatars.

Comment cela se passe-t-il dans la pratique ? Imaginons que vous entriez dans une librairie, vous choisissez quelques livres, puis vous vous dirigez vers la caisse. Disons que vous avez effectué un achat équivalent à 100 euros.

Vous extrayez de votre poche la carte que vous a fournie Binance afin de procéder au paiement. Vous l'introduisez dans le terminal et tapez votre code PIN. Un débit de 0,03 ETH (Ethereum) est effectué sur votre compte chez Binance - l'équivalent de 100 euros à l'heure où sont écrites ces lignes. Binance convertit ce montant de 0,03 ETH en 100 euros qui sont versés au commerçant en passant par un traitement cryptographique. Notons que d'autres crypto-cartes et notamment celle de Crypto.com, fonctionnent en mode « prépayé » : il est nécessaire au préalable de recharger son solde en euro en vendant des cryptomonnaies en amont.

Le soutien de Visa et Mastercard

Un facteur est à même de rassurer les usagers d'une crypto-carte : elles sont soutenues par Visa ou Mastercard. Il se trouve juste que ces établissements souhaitent accompagner la transformation numérique des services financiers. Visa a d'ailleurs fait savoir que lors du 1er semestre 2021, les dépenses effectuées via des crypto-cartes soutenues par son enseigne ont atteint le milliard de dollars.

Les atouts d'une crypto-carte

Quels sont les avantages à disposer d'une crypto-carte plutôt que d'une carte classique ? En premier lieu, les frais de gestion sont notablement réduits. La fiabilité des transactions est très élevée, du fait que la technologie sous-jacente (la fameuse blockchain) est extrêmement sécurisée.

Mais, là n'est pas tout. Certaines crypto-cartes sont assorties de bonus ou récompense, notamment du cash-back sur ses achats. Chez Crypto.com comme chez Binance, ce cashback peut monter jusqu'à 8 % si l'on est prêt à « immobiliser », c'est-à-dire conserver un certain montant sur son compte. Ce cashback est reversé en cryptomonnaie et contribue donc à faire grossir son portefeuille à chaque achat. À titre d'exemple, Binance récompense ainsi l'usager ayant un solde en BNB (sa monnaie).

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !