L'Impernanent Loss est la hantise des investisseurs de la DeFi. © MZalevsy, AdobeStock
Tech

Cryptomonnaies : pourquoi l'Impernanent Loss est-il la hantise des investisseurs ?

Question/RéponseClassé sous :Cryptomonnaies , DeFi , exchange
 

La DeFi suppose de « staker », immobiliser deux crypto-actifs durant une certaine période. Or, si l'un des deux actifs voit son cours baisser, il peut en résulter une perte (loss) de ce placement. Et fort curieusement, cette situation peut également se produire si cette monnaie voit son cours monter ! Explications...

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Les cryptomonnaies, comment ça fonctionne ?  Comme le Bitcoin, il existe aujourd’hui plus de 6.000 cryptomonnaies dans le monde. Ces monnaies sont basées sur la technologie blockchain. 

L'Impermanent Loss (perte impermanente) est l'un des mécanismes les plus complexes de la DeFi. Il s'agit d'une situation dans laquelle on peut perdre une part de son placement lorsque le cours d'une monnaie baisse, mais aussi lorsqu'il monte excessivement ! Clairement, il y a là une notion qu'il est important de maîtriser. Voyons de quoi il en retourne au travers d'un exemple précis.

L'essence de la DeFi (finance décentralisée) repose sur des smart contracts (des programmes s'exécutant de façon automatique). Généralement, une application de la DeFi ne dépend pas d'une entreprise qui gère des réserves d'ETH (Ethereum) de BNB, ou autre monnaie. Elle fonctionne normalement de manière autonome.

C'est notamment le cas d'exchanges ou plateformes d'échanges d'actifs tels que Uniswap ou Pancakeswap -- que l'on appelle également des DEX, abréviation de Decentralized Exchange).

Achat sur Uniswap de 100 USDT à partir de tokens ETH. © Uniswap 

Prenons le cas d'Uniswap. Imaginons que vous souhaitiez acheter 100 UDST à partir de vos ethereums. Pour que ce swap (échange) soit possible, il est nécessaire que ces 100 USDT soient disponibles sur la plateforme Uniswap.

Or, à la différence d'un exchange classique géré par une entreprise tel que Coinbase ou Kraken, Uniswap n'a pas de fonds propres. Ce sont les usagers qui viennent alimenter ce DEX en fonds en « stakant » (immobilisant) des crypto-actifs.

Pancakeswap – une plateforme dans laquelle on peut « staker » des paires de tokens durant une période donné. © Pancakeswap

La règle pour les DEX est que l'on peut staker des paires de cryptoactifs - ou pools de liquidité. Dans le cas de Pancakeswap, l'un des DEX les plus populaires, nous pouvons voir, dans la capture d'écran plus haut, qu'il est par exemple possible de « staker » :

  • du Cake et du BNB ;
  • du Busd et du BNB ;
  • du MCB et du BNB ;
  • etc.

Comment est-ce que cela fonctionne ? Celui qui amène des fonds à la plateforme doit « staker » les deux monnaies d'une paire, le plus souvent en valeur égale.

Création d’un pool de liquidités de 10 BNB et 244,9 Cakes. © Pancakeswap

Prenons un exemple pratique avec des chiffres simples, essentiellement à des fins de démonstration. Imaginons qu'un investisseur souhaite investir dans le pool de liquidités BNB / Cake. Il lui faut alors apporter à la plateforme un certain nombre de tokens (jetons) de ces deux monnaies afin qu'elles représentent un montant égal. Par exemple, dans cet exemple, il fait le staking de 10 BNB et 244,9 Cakes. Explication : à l'heure où sont écrites ces lignes, 1 BNB équivaut à 417 euros et 1 Cake à 17 euros. Donc, pour créer un pool de liquidités équivalent de part et d'autre à 417 euros, il lui faut placer 10 BNB et 244,9 Cakes. Notons que la valeur totale du pool de liquidité équivaut à 2 x 417 euros soit 834 euros.

Afin de récompenser celui qui fait ainsi le staking de ses jetons, ici en BNB et en Cake, la plateforme distribue des commissions, par exemple, 0,3 % de chaque transaction impliquant l'un des actifs ainsi prêtés. Les intérêts en questions sont versés dans la monnaie de la plateforme et donc en Cake sur Pancakswap, en UNI sur Uniswap...

La réserve de BNB et de Cake qui a été créée ici peut donc servir à vendre des actifs de l'une ou l'autre de ces monnaies à un usager qui voudrait acheter soit du BNB, soit du Cake. Or, chaque fois que se produit un tel achat, le pool va être déséquilibré. Par exemple, si quelqu'un achète 3 BNB, il n'y en aura plus que 7 dans la pool. La plateforme va veiller à rétablir à tout moment, un équilibre des deux côtés de la paire, que ce soit, en achetant des BNB ou du Cake. On appelle ce mécanisme « arbitrage » et dans un DEX, il est effectué de manière automatique. Au bout d'un certain temps, la paire risque d'être différente de ce qu'elle était à l'origine car le cours du BNB comme celui du Cake va varier et donc l'arbitrage va modifier le nombre d'actifs de part et d'autre.

Si le cours d’une des deux monnaies s’effondre, au moment de récupérer ses fonds, le fournisseur de liquidités va perdre une partie de sa mise. © Impermanent Loss Calculator

Diverses situations peuvent toutefois se produire, mais il y en existe deux principales. La première est simple à comprendre. Imaginons que le cours du Cake vienne à s'effondrer et qu'il ne vaille plus que 10 euros alors que celui du BNB reste stable. Comme le montre l'image ci-dessus, au moment de récupérer ses actifs, le fournisseur de liquidités aura perdu 3,42 % de ce qu'il a placé. Ce calcul a été effectué sur l'Impernanent Loss Calculator. Il existe d'autres sites offrant de calculer le montant de cette perte.

Dans cet exemple, le 2e jeton voit sa valeur se multiplier par deux. Pourtant, il en résulte là encore un impermanent loss, et ici, il est proche de 6 %. © Impermanent Loss Calculator

Pourtant, imaginons à présent que le Cake voit son cours doubler alors que le BNB reste stable. Comme nous le voyons dans cette figure, cette fois, l'Impermanent Loss est plus important encore : il est de 5,72 %. Comment cela peut-il être possible ? Tout simplement parce que, du fait que les Cakes ont été stakés, le gain réalisé est moins important que si le fournisseur les avait conservés hors de ce pool et les avait vendus lorsque leur cours a doublé.

Bien évidemment, les pools de liquidités présentent un grand intérêt et d'ailleurs, comme on peut le voir plus haut dans l'image du couple  Cake / BNB sur Pancaskeswap, le rendement prévu s'élève à 49,29 %. Il se trouve que des sites de farming tels que Pancakeswap sélectionnent des paires dont la progression prévisible est similaire, ce qui réduit autant que possible l'Impermanent Loss.

D'ailleurs, pourquoi ce terme « Impermanent » ? Parce que, tant que vous ne débloquez pas le pool de liquidités, vous n'avez rien perdu de manière concrète. La perte ne deviendrait « permanente » que si vous retirez vos crypto-actifs - dans le cas présent, les BNB et les Cakes - du pool. Parfois, si l'on attend suffisamment longtemps, la situation peut changer à son avantage.

Ainsi donc, pour éviter de subir des Impermanent Loss :

  • Il faut veiller à créer des pools de liquidités entre deux crypto-actifs dont la progression attendue est similaire.
  • On peut créer des pools de liquidités à partir de stable coins -- le cours de ces monnaies ne varie pas et donc, le risque d'Impermanent Loss est donc quasi nul.
  • On peut choisir des paires préselectionnées sur des sites de farming ayant fait leur preuve.
  • Avant de créer un pool de liquidités sur une plateforme de la DeFi, pensez à utiliser un site de calcul de l'Impermanent Loss.
Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !