Expert Tech

Frédéric Müller

Photographe digital

Classé sous :Tech , photographe
Futura est une grande source d'inspiration car cette plateforme couvre une incroyable diversité de sujets, allant des domaines créatifs à la science, en passant par les thèmes technologiques et environnementaux. C'est une plateforme extrêmement précieuse et intéressante pour tous ceux qui cherchent à élargir leur horizon sur ce qui se passe sur notre planète !
Frédéric Müller, Photographe digital

Biographie

  • 1985 - Né à Zurich, Suisse
  • 1985 - 2001 Grandit en Alsace, en France, jusqu'à l'âge de 16 ans
  • 2001 - Rentre en Suisse et termine ses études
  • 2006 - Cours de base en art et design, Hochschule Luzern
  • 2007 - 2010 Licence en design industriel et produit à la Hochschule der Künste FHNW
  • 2011 - 2012 Designer industriel chez Process Design, Lucerne
  • 2012 - Stage en tant qu'artiste 3D chez Studio12 GmbH, Lucerne (Visualisations architecturales)
  • 2012 - 2013 Artiste 3D et chef de projet chez Studio12 GmbH, Lucerne
  • 2013 - 2015 Déménage à Amsterdam, aux Pays-Bas. Artiste 3D chez Souverein Postproductions (spécialisé dans l'art 3D pour la publicité)
  • 2016 - De retour en Suisse et a fondé Frédéric Müller - Digital Image Making

Métier

Ma passion pour l'art numérique

Ma fascination pour cet art numérique, ce sont les diverses possibilités de donner vie à ses idées de manière photoréaliste, en leur donnant un aspect réel, comme si elles existaient ou se produisaient. Le but est que le spectateur s'arrête une seconde et réfléchisse, et se dise : « et si c'était vraiment réel ? ».

Faire réagir les gens, sourire, rire, réfléchir, considérer les choses sous un angle différent tout cela fait partie de ma détermination. J'adore (et j'aime toujours) le fait que vous puissiez exprimer votre créativité / vos idées avec peu de budget, il faut juste du temps et les efforts que vous êtes prêt à consacrer.

Ton lieu de travail

L'un est à la maison : tout le travail étant effectué à l'ordinateur, mon équipement est simplement un bureau avec un puissant ordinateur et une station de travail Wacom-Cintiq (semblable à un ipad avec un écran interactif à stylet mais plus grand, spécialement conçu pour dessiner numériquement).

L'autre lieu de travail est sur la route : en 2016, ma petite amie et moi avons transformé un ancien fourgon de pompier en notre « Atelier sur roues ». Le fait de pouvoir travailler à distance et de sortir de l'environnement de travail habituel est un véritable atout pour la créativité. Nous avons intégré une grande batterie alimentée à l'énergie solaire, fournissant suffisamment d'énergie pour faire fonctionner deux stations de travail (ordinateur portable + moniteur) simultanément. Une partie substantielle de cette série - recherche, développement du concept, esquisse et modélisation des voitures - a été créée sur la route lors de courts voyages en Suisse et d'un voyage de trois mois en Allemagne, au Danemark, aux Pays-Bas et en France.

Les photographies d'arrière-plan (cieux et horizons dans les images en perspective des modèles G4T0R et P4ND4) ainsi que les panoramas à 360 ° pour le HDR (à des fins d'éclairage et de réflexion dans le logiciel 3D) ont également été capturés sur la route. La plus grande quantité de travail (détails, construction des environnements CGI, et en particulier du rendu) a été effectuée sur mon lieu de travail habituel, tout simplement parce que ces étapes nécessitent « le grand ordinateur » pour s'exécuter et être restitué pendant des heures. 

Comment décrivez-vous votre art ?

Tout d'abord, c'est une question de plaisir ! S'amuser et se faire plaisir.

J'aime penser aux images fixes comme une passerelle vers une histoire, mais cette histoire n'est pas gravée dans le marbre. En montrant simplement un instantané d'une action / histoire / événement et en sélectionnant avec soin les informations que vous donnez au spectateur, vous lui permettez de combler les lacunes et de créer leur propre histoire, en reconstruisant ce qui se passe et ce que cela signifie dans leur contexte, mélangés à leurs propres expériences et émotions.

Mon travail a beaucoup à voir avec les sentiments : une idée est toujours associée à un certain sentiment que l'image finale doit évoquer. La plupart du temps, je commence à travailler sur un projet sans savoir exactement à quoi il devrait ressembler. Et mon meilleur outil dans le processus est que je peux laisser les images se reposer pendant un moment, les regarder avec des yeux neufs et dire instantanément si ce sentiment spécifique est là ou pas (encore / ou pas du tout).

Qu'est-ce qui t'inspire ?

Je m'inspire des situations et des objets de tous les jours. L'idée de cette série ici sur Futura, est née lorsque je suis tombé sur une lampe de chambre à coucher en forme de tête d'hippopotame dans un magasin à Bâle. La forme ressemblait à celle du capot avant d'une voiture classique, et je me suis dit : « et si une voiture ressemblait réellement à ceci ? ».  La plupart de mes propres travaux commencent par cette simple question : et si...? Ces deux mots sont incroyablement puissants pour lancer votre imagination, car ils vous obligent à proposer quelque chose qui diffère de la norme.

Je m'inspire également du travail d'artistes incroyables, qui créent des images qui véhiculent un message sous-jacent, où vous devez faire une pause et réfléchir pendant quelques secondes avant de bien comprendre. Ces images qui montrent quelque chose comme si elle n'avait jamais été montrée auparavant, comme vous ne l'aviez jamais vue de cette façon, vous font regarder et considérer les choses d'un point de vue différent. J'adore le travail qui vous permet de vous plonger dans un monde différent, qui montre une réalité autre, qui a l'air si convaincant que vous ne pouvez pas vous empêcher de penser que cela pourrait être réel, même si ce n'est que pour un bref instant.