Tech

Situation actuelle de l'industrie textile

Dossier - Technologie spatiale et textiles
DossierClassé sous :technologie , Espace , textile

-

Compte-rendu d'une réunion spéciale organisée par l'ESA dont l'objectif était de réfléchir sur la façon dont la technologie spatiale pourrait contribuer à améliorer les textiles, les fibres, l'habillement et les machines de production textile.

  
DossiersTechnologie spatiale et textiles
 

Au cours des vingt dernières années, un grand nombre de matières synthétiques nouvelles ont vu le jour. Il existe maintenant des fibres ignifugées, thermorésistantes, antibactériennes ou anti-acariens. Ces produits de haute technologie à forte valeur ajoutée, connus sous le nom de textiles techniques, sont utilisés dans différents domaines : voitures, trains, avions, vêtements de protection ou à usage médical, vêtements de sports et de loisirs.

Aujourd'hui, les textiles techniques représentent 38 % de toutes les fibres textiles et constituent le secteur à plus forte croissance dans le domaine des textiles et de l'habillement. Dans les secteurs de la santé et du bâtiment, on ne cesse de mettre au point de nouveaux produits qui, associés à des technologies de pointe, permettent de réaliser des progrès en termes de fonctionnalité et de qualité.


Lille - centre de l'une des principales régions textiles européennes


Pour Didier Copin, de la Chambre de commerce de Lille, "il est très important d'établir un contact entre nos fabricants de textiles et des spécialistes des hautes technologies comme l'ESA. Sur un marché du textile en pleine croissance, l'innovation s'impose et l'utilisation de la technologie spatiale offre une occasion exceptionnelle d'explorer de nouveaux horizons. Cet atelier est un bon point de départ pour la mise en place d'une collaboration que j'espère active entre l'ESA, les entreprises locales du secteur textile et les industriels faisant appel aux nouveaux textiles".

L'atelier de Lille a réuni des représentants de toute la filière textile (fabricants de machines textiles, de fibres de haute technologie et de textiles classiques, stylistes, producteurs et distributeurs de vêtements pour la confection de masse) ainsi que des experts en technologie spatiale, avec pour résultat une synergie d'idées sans précédent. Les participants ont pu analyser les technologies potentielles de divers points de vue et au regard de différents besoins.

Décathlon, distributeur de vêtements comptant 300 points de vente dans le monde entier, était représenté par Jean-Marc Baudoin, Responsable du développement de textiles pour les équipements de ski. "Nous avons le souci constant d'améliorer nos produits", a déclaré M. Baudoin, "et il est possible d'obtenir de meilleurs résultats sportifs en intégrant des technologies de pointe dans nos équipements. Cet atelier nous a ouvert des perspectives intéressantes et nous a permis d'établir de nouveaux contacts avec des producteurs de textiles".

Le Dr. Eleni Karayianni, de Dupont Textiles & Interiors, a mentionné le développement de textiles "intelligents", à savoir de produits capables de réagir aux conditions ambiantes et de modifier leurs propriétés ou de se prêter à de nouveaux usages. "Les textiles à usage vestimentaire capables d'améliorer notre bien-être sont de toute première importance. Notre objectif, chez Dupont, est de marier de nouveaux produits textiles avec des équipements électroniques tels que capteurs, dispositifs de communication et systèmes mondiaux de localisation. Travailler avec l'ESA nous permettra de mettre en évidence des technologies spatiales susceptibles d'être utilisées en combinaison avec des textiles".


Echange d'idées entre industriels du textile et représentants du TTP de l'ESA