Tech

Matériaux autoréparants et autonettoyants

Dossier - Nanotechnologie : les incroyables applications
DossierClassé sous :technologie , nanotechnologie , nanofoods

-

Le nanomonde est l’objet de toutes les attentions, et certains y voient une prochaine révolution industrielle. Des aliments aux matériaux en passant par la médecine régénérative, ce dossier vous propose un tour d'horizon des applications potentielles que l’on peut espérer de la nanotechnologie.

  
DossiersNanotechnologie : les incroyables applications
 

En matière de nanotechnologie, le domaine du bâtiment n'est pas en reste. Daniel Quenard, responsable de la division matériaux du CSTB, évoque des matériaux autoréparants qui intègrent l'équivalent de microtubes de colle : lors d'une cassure, cette substance s'étale dans le matériau.

Et que dire des vitrages autonettoyants comme Bioclean de Saint-Gobain sous l'effet des rayons ultraviolets ? Une réaction est engendrée sur le dioxyde de titane qui dégrade les particules de poussière. L'eau de pluie les décroche alors aisément. Et d'évoquer dans un même ordre d'idée des peintures de revêtement de façade sur lesquelles les salissures ne peuvent s'accrocher du fait que des nanoaiguilles les rejettent. Les vitrages « électrochromes », pour leur part, comportent une couche sensible dont on peut régler la tension : quand la température monte, la fenêtre s'obscurcit pour empêcher le soleil de rentrer !

Les nanotechnologies pourraient rendre les logements plus efficaces en matière d’énergie. © DR

D'autres types de vitrages permettent de voir ce qui est dehors même si l'on n'est pas devant la fenêtre, et d'autres encore empêchent la formation de buée. Ajoutons également à ce lot les mortiers autonettoyants et mieux encore, la peinture Ecopaint de la société britannique Millenium Chemicals qui purifie l'air ambiant !