Tech

Conclusion du Projet Psikharpax

Dossier - Psikharpax, le robot-rat intelligent
DossierClassé sous :robotique , robot , humanoïde

Le Projet Psikharpax s'inclut dans une optique d'utilisation des robots pour nous aider à mieux comprendre le vivant. Ce robot-rat intègre les dernières technologies de la robotique.

  
DossiersPsikharpax, le robot-rat intelligent
 

Le Projet Psikharpax a abouti à la conception d'un robot-rat artificiel servant de test à de multiples hypothèses biologiques.

iCub, le robot enfant. © robotcub.org, Lorenzo Natale

Le Projet Psikharpax permet de mieux comprendre comment le cerveau du rat, et plus généralement des Mammifères, traite les informations perçues sur le monde pour choisir les actions à effectuer, apprendre, naviguer.

Camille Salaün, iCub et Mehdi Khamassi entourent le robot-rat Psikharpax. © Nicolas Fauverte (DR)/ISIR/Fauverte Nicolas

Les connaissances apportées par le projet Psikharpax

Certains des travaux réalisés dans le cadre de ce projet ont déjà permis de raffiner certaines hypothèses neurobiologiques en transférant de la robotique aux neurosciences les solutions qui ont été trouvées pour permettre au robot de résoudre une tâche donnée. Dans ce cadre, et parmi celles de l'ensemble de l'équipe, les recherches de l'auteur de ce dossier contribueront à spécifier, comme on le suppose en neurobiologie, que des modes d'apprentissage différents sont impliqués dans les différentes structures décisionnelles : comment apprend-on à mémoriser un stimulus qui permet d'obtenir une récompense, à convertir son comportement nouveau en comportement habituel, à changer de mode d'apprentissage si besoin est, etc.

Vidéo de l'apprentissage de iCub. © M. Khamassi, S. Lallée, P. Enel, E. Procyk, P.-F Dominey

iCub, un petit robot humanoïde

Il se trouve que ces problèmes ne sont pas spécifiques à Psikharpax, car à l'Isir se trouve son compagnon, le robot iCub, qui pourrait aussi bénéficier des mêmes mécanismes pour apprendre à se comporter de façon adaptative.

L'auteur a aussi contribué à l'apprentissage de ce robot-enfant dans le cadre d'un post-doctorat à Lyon, une collaboration avec l'équipe Mouvement de l'Isir est naturellement en chantier...