Tech

Cinq fois plus de capacité !

Dossier - BLU-RAY ou HD-DVD ? Guerre du DVD de demain
DossierClassé sous :informatique , Blu‑Ray , HD-DVD

-

Face au besoin croissant d'espace de sauvegarde, les industriels sont tenus de répondre par des innovations technologiques. Deux technologies s'affrontent, et les premiers produits sortent sur le marché. « Blu-Ray » contre « HD-DVD » : le comparatif. En attendant le disque holographique...

  
DossiersBLU-RAY ou HD-DVD ? Guerre du DVD de demain
 

Qu'est-ce qui va changer par rapport au DVD traditionnel ? Explications sur les avancées technologiques, les enjeux, les développements.

Face à l'explosion des marchés de l'informatique, mais surtout de la vidéo numérique, de la musique en téléchargement, du cinéma et du jeu vidéo, qui sont réunis par la convergence des contenus et poussés par le haut débit facilitant l'accès aux sources, de nouveaux supports ont pour dessein d'abriter les données multimédias de demain. Les enjeux économiques et financiers sont considérables.

Pourtant, les nouveaux supports ne diffèreront guère du DVD traditionnel par leur apparence physique : 12 cm de diamètre pour tous. Mais ce qui va changer, c'est la capacité de stockage, et donc le confort d'utilisation. On pourra stocker 3 à 5 fois plus de données : de 25 Go à 50 Go (en double couche) sur les Blu-Ray et de 15 Go à 30 Go (en double couche) sur les HD DVD contre 8,5 Go « seulement » (en double couche) sur un DVD. Concrètement, un disque dur de 160 Go sera sauvegardé sur 4 disques Blu-Ray contre 20 DVD actuellement !

La raison ? Tout simplement, l'utilisation d'une technologie laser plus « fine ». Les DVD actuels utilisent un laser rouge, d'une longueur d'onde de 650 nanomètres ; le Blu-Ray et le HD-DVD utiliseront un laser bleu de 405 nanomètres, donc bien plus « fin », ce qui aura pour effet d'inscrire et de lire plus de données sur une surface identique.

Sur ce schéma, on voit que plus la longueur d'onde du faisceau laser est grande, plus l'information inscrite prend de la place sur la surface du disque. Crédits : Futura-Sciences

Ces deux technologies ont été développées et sont soutenues par deux consortiums industriels. Légèrement après leurs concurrents du groupe HD DVD, Samsung et Sony viennent de lancer sur le marché américain des lecteurs adoptant la technologie Blu Ray.

  • Le camp BLU-RAY :

Hitachi, LG, Matsushita (Panasonic), Mitsubishi, Pioneer, Philips, Samsung, Sharp, Sony, TDK et Thomson en sont les constructeurs. Apple, HP et Dell ont rejoint la BDA (Blu Ray Disc Association) qui est chargée de développer et de promouvoir le produit. Un puissant lobby cinématographique vient également épauler le camp : la 21th Century Fox, Disney, Warner et Sony Pictures.

Le camp HD-DVD :

Nec, Toshiba, et Sanyo pour les constructeurs. HBO Video, New Line Entertainment, Universal Studios et Warner Bros pour les soutiens cinématographiques. Ce format a été approuvé par le DVD Forum (autorité chargée de développer le DVD classique).