Cela vous intéressera aussi

Assurant 100 Mbit/s sur la paire de cuivrecuivre reliant l'abonné, sur moins de 500 m, le VDSLVDSL 2 est un bon candidat au très haut débitdébit sur l'extrémité de la boucle localeboucle locale.

La technologie VDSL 2 a été normalisée le 27 mai 2005 par l'Union internationale des télécommunications (UITUIT) sous l'appellation G.993.

En utilisant un spectrespectre de fréquencesfréquences élargi jusqu'à 30 MHz, contre 12 MHz pour le VDSL de première génération, le VDSL 2 dope à 100 Mbit/s le débit théorique transmissible sur une ligne téléphonique d'abonné dans le sens descendant et ascendant simultanément, soit un débit total agrégé de 200 Mbit/s par port. À ce niveau de débit, la portée maximale d'un lien VDSL descend à moins de 500 m entre l'abonné et l'équipement d'opérateur, sachant que des combinaisons asymétriquesasymétriques à 70 Mbit/s (descendant) et 30 Mbit/s (ascendant) sont aussi possibles. Des techniques d'annulation d'écho ont été ajoutées pour satisfaire au besoin de transmissions entre 1 et 2 km.