Cela vous intéressera aussi

L'Electronic Frontier Foundation (EFF) est une organisation à but non lucratif des États-Unis qui défend les libertés civiles et d'autres questions juridiques liées aux droits numériques. Il s'agit d'un groupe de pression qui se consacre à la protection du premier amendement dans le domaine des télécommunications et de l'informatique. L'EFF défend les droits civils principalement devant les tribunaux et mobilise les gens grâce à son centre d'action informatif.

Quel est le rôle de l'Electronic Frontier Foundation (EFF) ?

L'EFF est un groupe d'avocats spécialisés, de technologues, d'analystes politiques et de chercheurs militants. Une partie de la mission de l'EFF consiste à faire en sorte que les citoyens utilisant des moyens de communication en ligne aient les mêmes droits politiques que les créateurs de livres, de journaux et d'autres médias habituels. L'objectif du groupe est de faire face aux problèmes contemporains en matière de droits numériques en défendant la vie privée, la liberté d'expression et les droits des consommateurs.

L'EFF est principalement financée par des dons et est un observateur accrédité de l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI), l'une des 16 agences spécialisées des Nations unies. L'OMPI aide à protéger et à promouvoir la propriété intellectuelle dans le monde entier. L'EFF est également membre de la Global Network Initiative, une organisation non gouvernementale qui protège les droits à la vie privée des individus sur Internet et empêche la censure d'Internet par les gouvernements autoritaires.

 L'<em>Electronic Frontier Foundation </em>(EFF)<em> </em>est basée à San Francisco, États-Unis. © Tierney, Adobe Stock
 L'Electronic Frontier Foundation (EFF) est basée à San Francisco, États-Unis. © Tierney, Adobe Stock

Les missions de l'EFF

L'EFF a un large éventail de missions, dont les suivantes :

  • surveiller les changements dans la législation qui pourraient impacter les principes qu'elle défend ;
  • promouvoir des lois qui encadrent mieux les nouvelles technologies ;
  • maintenir une base de connaissance sur les sujets qui la concerne ;
  • soutenir les litiges pour aider à protéger, prolonger et préserver les droits du premier amendement de la constitution américaine relatifs aux télécommunications et à la technologie informatique ;
  • soutenir les événements éducatifs relatifs aux questions de liberté civile dans les médias de communication ;
  • lobbying auprès des décideurs politiques sur les questions relatives à la communication ouverte et libre.