La fibre propose un débit de données plus important, ce qui permet de réduire la latence. © Lucent_Designs_dinoson20, Pixabay
Tech

Latence : qu'est-ce que c'est ?

DéfinitionClassé sous :Internet , réseau , connection

Avez-vous déjà été confronté à une connexion Internet lente tandis que vos enfants jouent ou regardent Netflix dans l'autre pièce ? La quantité de données que l'on peut faire passer dans le flux est limitée. Plus votre flux de données est encombré, plus vous subirez de retard lors de votre navigation sur Internet. C'est ce que l'on appelle la latence.

Qu'est-ce que la latence ?

La latence est le temps que met un paquet de données pour aller d'un point A à un point B. Ensemble, la bande passante et la latence définissent la vitesse et la capacité d'un réseau. La latence est généralement exprimée en millisecondes et peut être mesurée à l'aide d'une commande ping depuis votre ordinateur.

Lorsque vous exécutez une commande ping, un petit paquet de données (généralement 32 octets) est envoyé à une autre machine, le temps d'aller-retour étant mesuré en millisecondes. La commande ping mesure le temps nécessaire au paquet de données pour quitter l'ordinateur source, se rendre à l'ordinateur de destination et revenir à l'ordinateur source.

La bande passante est exprimée en bits par seconde. Elle fait référence à la quantité de données qui peut être transférée pendant une seconde. Évidemment, plus la bande est large, plus le nombre de bits pouvant être transférés par seconde est élevé. Et si votre bande passante est encombrée, votre latence (délai) est augmentée. Pensez-y comme à une autoroute bondée. Plus il y a de véhicules sur l'autoroute, plus le trafic est encombré. Par conséquent, tout le monde est obligé de conduire plus lentement.

Qu'est-ce qui cause la latence ?

L'une des principales causes de la latence du réseau est la distance, plus précisément la distance entre les dispositifs clients qui font des demandes et les serveurs qui y répondent. Si un site Web est hébergé dans un centre de données à Paris, il recevra assez rapidement les demandes des utilisateurs d'Amiens (à environ 130 km), probablement dans un délai de 5 à 10 millisecondes. En revanche, les demandes provenant d'utilisateurs de Los Angeles (à environ 9.000 km) mettront plus de temps à arriver. Les données traversant Internet doivent généralement traverser non pas un, mais plusieurs réseaux.

Plus le nombre de réseaux que la réponse HTTP doit traverser est élevé, plus les possibilités de retard sont nombreuses. Par exemple, lorsque les paquets de données traversent les réseaux, ils passent par des points d'échange. Là, les routeurs doivent traiter et acheminer les paquets de données, et parfois les routeurs doivent les diviser en plus petits paquets, ce qui ajoute quelques millisecondes au temps d'aller-retour.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] L’incroyable trajet du trafic internet mondial  Lorsqu’on se connecte à Internet, nos données empruntent un très long trajet. Un email parcourt ainsi en moyenne 15.000 km pour parvenir à destination ! 

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !