Le modèle OSI permet l'interconnexion des systèmes informatiques hétérogènes, hiérarchisée en sept couches. © Сake78 (3D & photo), Adobe Stock
Tech

Modèle OSI : qu'est-ce que c'est ?

DéfinitionClassé sous :Informatique , modèle OSI , norme ISO

Le modèle OSI est une norme ISO qui permet de connecter en réseau l'ensemble des appareils informatiques. Alors que les marques informatiques se multiplient sur le marché, il était essentiel de mettre en place une architecture commune pour que chaque appareil, quelle que soit sa marque, puisse communiquer entre eux. Le sigle anglais a été conservé car sa francisation amènerait une confusion fâcheuse avec le symbole ISO, de l'Organisation internationale de normalisation (International Organization for Standardization) qui reste le même dans toutes les langues.

Dans les années 1970, la bataille fait rage pour savoir quelle norme sera adoptée à l'avenir. Cette compétition a lieu entre trois acteurs qui se font concurrence déjà sur le marché. On trouve alors trois architectures bien distinctes, à savoir la DSA, la Decnet et la SN. Cette rivalité a permis de mettre en lumière qu'une norme commune devait être appliquée dans le domaine informatique.

Finalement, c'est Charles Bachman qui propose le modèle ISO en 7 sept couches. Pour autant, elle est clairement combattue par les différents opérateurs publics européens. Le modèle OSI est alors défini par l'ISO 7498 et la recommandation CCITT X.200. L'organisation internationale de normalisation a donc joué un rôle essentiel dans la mise en place de cette norme.

À quoi sert le Modèle OSI ?

Le modèle OSI est indispensable dans notre quotidien. En effet, il permet à vos différents appareils de se connecter entre eux, alors même qu'ils ne sont pas de la même marque. Si le modèle OSI n'avait pas vu le jour, cela veut dire clairement que vous ne pourriez communiquer qu'avec un utilisateur qui a le même appareil que vous.

Il est clair que le développement du numérique n'aurait pas s'opérer sans ce modèle OSI. Ce dernier est alors le garant mondial que chaque appareil puisse communiquer avec d'autres sans crainte. Divisées en 7 couches, chaque partie joue un rôle déterminant dans l'interconnexion entre les appareils. Pour prendre un exemple simple, si votre ordinateur respecte le modèle OSI, il pourra alors communiquer avec une imprimante. Le modèle OSI a donc posé les bases d'une architecture commune pour éviter que chaque constructeur édite ces propres normes et ne créer ainsi un véritable problème d'interconnexion. Si le monde est désormais interconnecté, c'est en grande partie grâce à cette volonté de normes communes et claires.

Les 7 couches du modèle OSI. © DR

Comment fonctionne le modèle OSI ?

Il faut savoir que le modèle OSI se compose en 7 couches, qui sont indépendantes les unes des autres, mais interdépendantes.

Les 7 couches du modèle OSI

Même si le modèle OSI a pu être supplanté par TCP/IP, cette norme théorique s'articule de la façon suivante :

  • La couche physique fournit les moyens mécaniques, électriques, fonctionnels et procéduraux nécessaires à l'activation, au maintien et à la désactivation des connexions physiques destinées à la transmission de bits entre deux entités de liaison de données.
  • La couche liaison de données fournit les moyens fonctionnels et procéduraux nécessaires à l'établissement, au maintien et à la libération des connexions de liaison de données entre entités du réseau. Elle détecte et corrige, si possible, les erreurs dues au support physique et signale à la couche réseau les erreurs irrécupérables. Elle supervise le fonctionnement de la transmission et définit la structure syntaxique des messages, la manière d'enchaîner les échanges selon un protocole normalisé ou non.
  • La couche réseau assure toutes les fonctionnalités de relais et d'amélioration de services entre entité de réseau, à savoir : l'adressage, le routage, le contrôle de flux et la détection et correction d'erreurs non réglées par la couche 2.
  • La couche transport assure un transfert de données transparents entre entités de session et en les déchargeant des détails d'exécution. Elle a pour rôle d'optimiser l'utilisation des services de réseau disponibles afin d'assurer au moindre coût les performances requises par la couche session.
  • Les couches session, présentation et application constituent les couches hautes du modèle OSI et offrent des services orientés vers les utilisateurs alors que les couches basses sont concernées par la communication fiable de bout en bout. Elles considèrent que la couche transport fournit un canal fiable de communication et ajoutent des caractéristiques supplémentaires pour les applications.
Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !